You are here
Home > Matin Libre > COMMUNIQUE DE PRESSE: Japon inaugure sept salles de classe et un laboratoire, équipés en mobiliers avec une latrine au Collège d’Enseignement Général 2 de Glazoué

COMMUNIQUE DE PRESSE: Japon inaugure sept salles de classe et un laboratoire, équipés en mobiliers avec une latrine au Collège d’Enseignement Général 2 de Glazoué

S.E.M. KONISHI Kiyofumi, Ambassadeur du Japon près la République du Bénin, a pris part, le 19 juin 2020, à la cérémonie d’inauguration du projet de construction et d’équipement de sept salles de classe, d’un laboratoire et d’un bloc de latrine à quatre cabines au Collège d’Enseignement Général 2 de Glazoué, financé par le Japon avec un coût global de plus de 97 millions de FCFA, dans le cadre du don aux micro-projets locaux contribuant à la Sécurité Humaine. Ladite cérémonie a connu la participation de M. Magnus SOGANSA, Directeur du CEG 2 de Glazoué, M. Salifou YESSIFOU, Président de l’Association des Parents d’Elèves, M. Cédric GNONHOSSOU, Représentant des élèves et Mme Victoire BODJRENOU, Directrice de l’ONG «Association pour la Promotion de l’Agriculture Biologique».

Le peuple japonais est très heureux d’avoir assuré le financement du présent projet, dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration des performances scolaires des enfants de la Commune de Glazoué. Lors de la cérémonie, S.E.M. KONISHI Kiyofumi,  Ambassadeur du Japon a exprimé sa joie de voir enfin ce collège disposer d’infrastructures scolaires adéquates. Il a aussi réitéré l’engagement du Japon de continuer à soutenir le secteur éducatif au Bénin car le renforcement des capacités des ressources humaines à travers la promotion de l’éducation de qualité constitue l’un des axes prioritaires de sa coopération au Bénin.

Les bénéficiaires du projet qui ont pris part à cette cérémonie, ont remercié le peuple japonais pour avoir mis fin à leur calvaire. Pour ces bénéficiaires, le présent projet vient répondre à un besoin crucial et urgent qui date de plusieurs années. Ils ont reconnu également que ces infrastructures offrent de meilleures conditions d’apprentissage aux enfants. La cérémonie a été organisée avec un nombre très limité de participants afin de respecter les gestes barrières en cette période de crise sanitaire due à la pandémie de la COVID-19.

Source: matin libre

Laisser un commentaire

Top