You are here
Home > ORTB > Les enfants du Bénin plaident pour plus de respect de leurs droits

Les enfants du Bénin plaident pour plus de respect de leurs droits

Les enfants du Bénin plaident pour plus de respect de leurs droits

A l’occasion du 30ème anniversaire de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant (CDE), l’Association nationale des conseils d’enfants du Bénin, a organisé un forum des enfants pour faire un bilan. Au terme des réflexions, les enfants ont invité les autorités à faire davantage pour le respect de leurs droits.

Le forum des enfants du Bénin s’est tenu du 28 au 30 août 2019 à Cotonou. L’initiative de l’Association nationale des conseils d’enfants du Bénin intervient à l’occasion de la célébration du 30ème anniversaire de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant (CDE). Durant trois jours, les enfants participants à ce forum ont fait un bilan de la mise en oeuvre de cette convention que le Bénin a ratifié en 1990.

Pour les enfants, le bilan est encore loin d’être satisfaisant. A l’occasion de la clôture du forum, ils ont formulé leurs souhaits exprimés comme des “rêves” à l’endroit des autorités présentes. “Nous les enfants, nous rêvons d’un Bénin où tous les enfants ont droit à une éducation de qualité”, “nous rêvons d’un Bénin où la naissance des enfants est planifié”, “nous voulons d’un Bénin où il n’existe plus de mariages précoces ainsi que de grossesses précoces” sont, entre autres, les voeux exprimés par les enfants.

Pour les enfants, l’objectif de leurs actions est d’amener les autorités à faire tous les efforts pour assurer le respect de leurs droits afin de contribuer à leur plein épanouissement. Les enfants sont conscients, partout au Bénin, la prostitution, les grossesses précoces, la mendicité, les difficultés d’accès aux soins de santé et à une éducation continuent de toucher les enfants.

Ce sont ces situations que les enfants ont rappelé aux autorités avant de mettre ces dernières devant leur responsabilité par la voix de la présidente de l’Anaceb, Gloria Ayanou : “Vous venez de nous écouter, vous venez d’entendre nos rêves. Que pouvez-vous faire maintenant pour transformer nos rêves en réalité ? La balle est dans votre camp.” Face à cette interpellation, le ministre des enseignements maternel et primaire, représentant du gouvernement a répondu en rassurant les enfants. “Je puis vous dire que vos messages sont reçus cinq sur cinq. Ils feront l’objet de traitements nécessaires afin de permettre au Bénin de participer activement aux différents fora bilan à tous les niveaux”, a déclaré Salimane Karimou.

Source: ortb

Laisser un commentaire

Top