100 jours du gouvernement Talon 2: Le “hautement social” en marche, selon Wilfried Houngbédji

0 0

Le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbedji, a évoqué vendredi dernier, les actions menées par le gouvernement sur le plan social. Ceci, à l’occasion du bilan des 100 jours de gestion du gouvernement Talon 2. Selon le porte-parole du gouvernement, le “hautement social” prôné par le régime est bien en marche…

 

Face aux professionnels des médias vendredi 17 septembre au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, le Porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a  présenté quelques actions phares menées et qui montrent que le Bénin est effectivement dans la dynamique d’un mandat « hautement social ». Il a été évoqué entre autres, l’organisation du concours de recrutement de 1600 agents de santé, les emplois générés par les chantiers ouverts. Notons qu’il est prévu durant le mandat, le recrutement de 3000 agents de santé toutes catégories confondues. A l’en croire, le gouvernement s’est penché également sur un projet qui consiste à recruter chaque année et sur trois ans, 350 autres professionnels qui vont bénéficier d’insertion dans le secteur sanitaire.  Évoquant toujours les emplois directs et décents, Wilfried Houngbédji a fait savoir que le gouvernement a lancé le recrutement de 662 aspirants pour servir dans les lycées techniques agricoles modernes à construire dans le cadre de la promotion de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Quant à l’accès universel à l’eau potable, il a confié que des efforts ont été consentis de 2016 à 2020 par le gouvernement pour porter le taux de desserte en eau potable dans le pays de 40 à 70%. Cependant, 30 Béninois sur 100 n’ont pas encore accès à l’eau potable. Le gouvernement s’inscrit donc dans une dynamique de garantir l’accès de tous à l’eau potable d’ici 2023. A titre illustratif, un appel d’offre international a été lancé pour la réalisation de 95 systèmes d’adduction d’eau potable en milieu rural, lesquels vont impacter environ 1 million 300 mille personnes qui n’avaient pas encore accès à l’eau potable. A en croire le Porte-parole de l’Exécutif, le processus est en cours, et le dépôt ainsi que l’ouverture des offres sont prévus pour le 11 octobre prochain. « Au plus tard à la fin de cette année 2021, les chantiers seront ouverts pour qu’à terme, nos populations concernées aient accès à l’eau potable », a-t-il rassuré. A l’en croire, dans le Département de l’Atacora, des dispositions ont été prises pour procéder à l’extension afin que 10 mille personnes aient accès à l’eau potable en milieu rural. Le projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) a été également cité comme l’une des actions phares. Si la phase pilote a été mise en œuvre au cours du premier quinquennat avec 7 communes dans trois zones sanitaires, l’extension du programme à d’autres communes a démarré. Quant aux inondations observées avec les récentes pluies diluviennes, le porte-parole du gouvernement a rassuré des diligences effectuées pour soulager les peines des sinistrés. Ainsi, l’Agence nationale pour la protection civile a reçu une dotation budgétaire de la part de l’Etat pour voler au secours des populations sinistrées dans 38 communes sur les 77 que compte le Bénin. S’agissant de la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, comme en 2020 où le Gouvernement a apporté assistance aux entreprises qui ont été frappées par les effets de la pandémie, actuellement, le pouvoir en place a lancé une nouvelle saison d’assistance aux moyennes, micros et petites entreprises impactées par la covid-19. Ceci, afin de leur permettre de résister aux chocs de la pandémie. Il a, par ailleurs, évoqué le relogement des personnes qui occupaient les espaces publics. Après avoir souligné les actions menées par l’Exécutif avant le déguerpissement de ces derniers, il a rassuré des dispositions prises pour leur relogement notamment la décision du gouvernement d’apporter une assistance financière aux pêcheurs de ces localités. Cette assistance financière va s’ajouter à l’attribution d’un lopin de terre sur un espace identifié et en cours d’aménagement qui va les accueillir. Selon le porte-parole du gouvernement, le “hautement social” est donc en marche avec des actions à fort impact.

A.B

Politique – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.