1ère édition du projet « My Birthday, My passion » : Joséa Guédjè et Nathan Assokpon égayent les orphelins de Ste Famille

0 0

Nul n’est heureux tout seul. Cet adage, Joséa Guédjè et Nathan Assokpon, l’ont si bien compris, qu’ils l’appliquent déjà. A travers la première édition du projet « My Birthday, My passion », ils ont semé la joie dans le cœur des enfants de l’orphelinat Ste Famille, une structure située non loin du quartier Tokan. Au menu, plusieurs ateliers de dessins et peinture, de cuisine et pâtisserie, de la décoration, des sessions de danse, d’art oratoire et autres. Pour Joséa Guèdjè, co-initiatrice du projet, il s’agit d’un projet qui cible essentiellement les orphelins et vise à leur faire découvrir leur passion. « Nous avons choisi les orphelins parce qu’on a estimé qu’ils n’ont pas la chance de s’inscrire dans des clubs de sport, de danse, d’art oratoire et autres. On s’est dit qu’il faut leur donner cette chance de découvrir leur passion, leur talent caché, car c’est en s’exerçant qu’on découvre son talent. Je suis satisfaite de la manière dont les enfants s’amusent. On a vu qu’il y a vraiment des talents cachés en ces orphelins. Nous pensons continuer dans la même lancée », a-t-elle dit, tout en précisant que le mois de Septembre a été retenu pour la mise en œuvre de projet en raison de la célébration d’anniversaire de deux membres de l’équipe. Pour Nathan Assokpon, un orphelinat a été choisi car il s’agit d’une couche généralement oubliée. Du côté des orphelins, la joie était à son paroxysme. Par l’entremise de leur porte-porte, Rémy Fandjinou, ils ont témoigné leur reconnaissance aux initiateurs et ont promis s’accrocher à leur passion. A ce sujet, ils leur ont adressé un message poétique, preuve de l’expression de leur gratitude.

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.