26è Assemblée générale : L’Abpf, pour une société plus juste et en meilleure santé

0 6

Après Lokossa en 2020, c’est au tour de la ville de Parakou d’abriter les assises de la 26è Assemblée générale nationale de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (Abpf). Venus de toutes les régions du Bénin et de la direction nationale, les membres et délégués de cette organisation qui traite des questions de santé sexuelle et de la reproduction, se sont trouvés ce samedi 12 juin 2021 dans un hôtel de la place en présence des autorités politico-administratives du Borgou. L’objectif est de faire le bilan des activités menées au cours de l’année.

“L’Abpf, pour une société plus juste et en meilleure santé”, c’est autour de ce thème central que s’est déroulée l’assemblée générale nationale de l’association béninoise pour la promotion de la famille ce samedi 12 juin 2021 à Parakou. L’objectif de ces assises qui sont à leur 26è édition, est de passer en revue les activités menées pour le bien-être des familles, la raison d’être de l’Abpf selon son Directeur Exécutif par intérim, Moussa Ibrahim pour qui >. Ce dernier insiste sur le thème et explique qu’il constitue le repère des débats de cette AG. « En tant qu’organisation, le thème nous interpelle sur le rôle de chacun, sur ce qui devrait toujours être la mission de chacun au sein de l’organisation », explique le DE intérimaire avant de convier à la synergie des principales ressources humaines de l’association qui « compte aujourd’hui plus de mille volontaires et près d’une centaine de personnel ». Pour sa part dans son intervention, la Présidente de l’Abpf présente sa structure comme organisation incontournable en matière de la santé de la reproduction au Bénin et aux yeux des partenaires. « Respect des dispositions statutaires et règlementaires ainsi que les normes de l’Uppf constituent les exigences de sa gouvernance qui se traduit entre autres par les assises régulières au niveau régional et au niveau national », a dit Judith Gbehinto. La première responsable de l’association explique à l’assistance composée des délégués régionaux de l’Abpf, des autorités sanitaires et départementales, que l’AG nationale répond aux principes d’obligation de compte rendu permettant à tous les membres d’être au même niveau d’information sur la vie de l’organisation. Représenté à cette rencontre, le préfet du Borgou se dit fier du choix porté sur son département pour abriter ces assises. Il salue les efforts que mène l’Abpf pour le bien-être des populations. Par ailleurs, Sanni Bio Bayé rassure du soutien du préfet « à l’Abpf qui œuvre inlassablement aux côtés de l’Etat béninois en vue du mieux-être des familles à travers ses nombreuses actions ». Le représentant de l’autorité préfectorale en veut pour preuve, la baisse de la mortalité maternelle et infanto-juvénile, la réduction des grossesses précoces chez les jeunes, le meilleur accès aux informations sur la parenté responsable et la lutte contre le fléau Vih Sida. Communications et débats se rapportant au thème central, animations culturelles et autres ont marqué cette vingt-sixième assemblée générale tenue dans la cité des koburu.

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.