2e Journée des éliminatoires du mondial Qatar 2022: Le Bénin contraint au partage des points devant la Rd Congo

0 0

Les Ecureuils du Bénin ont affronté, ce lundi 6 septembre 2021, au stade de l’Amitié Mathieu Kérékou de Cotonou, les Léopards de la Rd Congo. Une rencontre comptant pour la 2ème Journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. Au terme des 90 minutes de jeu, le Bénin et la Rd Congo n’ont pu se départager (1-1).

 

Le Bénin a mal entamé la rencontre en concédant l’ouverture du score à la 10e minute de jeu. Dieumerci Mbokani profite d’une erreur de la défense béninoise et ouvre le score d’une tête qui n’a laissé aucune chance à Saturnin Allagbé (0-1, 10e). Sentant le danger venir, les Ecureuils du Bénin ont repris le jeu et ont commencé par mieux développer leur stratégie en se projetant vers l’avant. A la 32e minute,  Jordan Adéoti profite d’un centre de Melvyne Doremus pour rétablir la parité d’une tête croisée, obligeant les Congolais à aller chercher la balle au fond de leurs filets (1-1, 32e). Le Bénin aurait pu prendre l’avantage à la 41e minute si  la tête de Mounié n’avait pas été repoussée par le gardien de but de la Rd Congo, Joel Kiassumbua. C’est sur ce score de parité que l’arbitre burkinabè Jean Ouattara a renvoyé les 22 acteurs aux vestiaires.

De retour des vestiaires, les Ecureuils ont tenté quelques inclusions sans pour autant inquiéter véritablement la défense congolaise. A la 59e minute, le Bénin trouve le poteau gauche du gardien congolais sur une tête de Jodel Dossou, entré entre-temps en jeu. Jordan Adéoti, Mattéo Ahlinvi et autres ont maintenu la pression. Ils développent plus le jeu sur les côtés et par des transmissions, créant davantage des opportunités. Sur l’une d’elles, Steve Mounié loupe sa tête à la suite d’un centre de Charbel Gomez. Les tentatives de part et d’autre n’ont pu rien donner jusqu’au dernier coup de sifflet de l’arbitre de la rencontre. Pour Hector Raul Cuper, le Bénin à une équipe bien ordonnée. «C’est une équipe bien ordonnée. Elle a bien travaillé», a dit le coach de la Rd Congo qui ajoute que le match était bien équilibré et les deux équipes pouvaient le gagner. «Il y a un peu de frustration pour avoir concédé le but», dira Michel Dussuyer. «Je suis content du contenu et quand on ne peut pas gagner un match, il faut tenter le nul», a-t-il ajouté. Après deux matches, le Bénin totalise désormais 4 points (+01) et doit mieux faire lors des prochaines journées.

A.F.S.

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.