2eme session ordinaire du Conseil Municipal de Cotonou: Le Rapport d’activités Luc Atrokpo adopté à l’unanimité

0 0

Le Conseil Municipal de Cotonou tient depuis ce mercredi 30 juin 2021, à l’hôtel de ville, sa deuxième session ordinaire au titre de l’année 2021. Ouverts par le premier adjoint au Maire Randyx Romain AHOUANDJINOU, représentant le Maire Luc Sètondji ATROKPO en mission, les travaux de cette session seront essentiellement consacrés à l’examen d’une douzaine de points, les uns aussi importants que les autres.

 

Au cours de la première journée, le rapport d’activités trimestriel du Maire Luc Sètondji ATROKPO et ceux des commissions permanentes du Conseil ont été adoptés à l’unanimité de tous les conseillers présents et représentés. Hormis ce point, les élus sont également appelés à examiner d’autres préoccupations importantes relatives au collectif budgétaire 2021, à procéder à la désignation de leurs représentants au sein du COGEF, au réexamen du taux de ristournes allouées au personnel et aux élus municipaux. Aussi, auront-ils droit à une série de communications sur la construction du bâtiment devant abriter le pole numérique de la ville de Cotonou sur une superficie de 2792 m2 ; puis au sujet d’un accord de partenariat entre l’ONG Racines et la Mairie de Cotonou, sans oublier celle de Social Watch sur l’accompagnement pour la mise en œuvre du budget participatif à Cotonou.

Le point culminant de cette session est l’examen et la validation du plan stratégique 2020-2026 de la Commune de Cotonou. Pour le premier adjoint au Maire, il s’agit d’un agenda pour faire de Cotonou une ville attrayante, belle, moderne, l’une des villes les plus convoitées.

Au regard de l’importance de ces préoccupations, le premier adjoint a exhorté les distingués conseillers  à les aborder avec sérieux, et surtout dans l’intérêt supérieur de leurs populations. Il a par ailleurs salué la disponibilité et la détermination permanente des conseillers. Toutes choses qui leur ont permis de relever plusieurs défis grâce au soutien du gouvernement. Il n’a pas manqué de féliciter l’ancien ministre Alain OROUNLA pour sa nomination en qualité de préfet du Littoral.

 

A noter que les travaux prennent fin vendredi prochain. 

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.