4 ans de mise en œuvre du 2e Compact: Le MCA-Bénin II fait le bilan et annonce les perspectives

0 0

22 juin 2017-22 juin 2021. Hier, cela faisait 4 ans que le Millennium Challenge Account – Bénin II (MCA-Bénin II), exclusivement axé sur l’énergie électrique a démarré ses activités. Pour commémorer l’événement, le Directeur résident du Millennium Challenge Corporation, Christopher Broughton et le coordonnateur national du MCA-Bénin II, Gabriel Degbegni ont présenté aux hommes des médias le point des réalisations et les perspectives pour les 12 prochains mois.

 

A une année de la fin du Millennium Challenge Account-Bénin II (MCA-Bénin II), les progrès enregistrés dans la mise en œuvre du Compact, sont mis en lumière.  C’est à la faveur d’une conférence de presse, aussi bien en présentiel qu’en ligne, que le Directeur résident du MCC et le Coordonnateur national du MCA-Bénin II ont fait le bilan des réalisations.

Dans son allocution d’ouverture, le Directeur résident Christopher Broughton a souligné que le but du peuple américain, à travers le Millennium Challenge Corporation (MCC), est de réduire la pauvreté par la croissance économique dans les pays éligibles aux fonds de MCC. A ses dires, le 2e Compact, qui est à sa 4e année d’exécution, est le plus grand don jamais octroyé au secteur de l’électricité au Bénin, avec un montant équivalent à 207 milliards FCFA. Le gouvernement du Bénin y contribue avec un financement de 15 milliards FCFA.

Présentant le Programme, le Coordonnateur national du MCA-Bénin II Gabriel Degbegni a fait savoir qu’il s’agit de 4 projets : le projet de réforme politique et de renforcement des institutions, la production d’électricité, la distribution d’électricité et le projet d’accès à l’électricité hors réseau. «Aujourd’hui on peut dire 4 ans après, le 22 juin 2021 pour les projets, uniquements pour les projets, on a engagé au total 90% des ressources, et le taux de réalisation physique est d’environ 50%», a informé d’éntrée le Coordonnateur national. Dans les détails, projet par projet, il a souligné qu’au niveau des politiques et réformes  institutionnelles,   qui ont touché le secteur de l’énergie, la SBEE,  l’ARE…, l’engagement est  autour de 84% et les avancements autour de 57%. En ce qui concerne le 2e projet, la production d’électricité, il est prévu la construction de 4 centrales solaires photovoltaïques d’une puissance totale de 50 Mégawatts à Bohicon, Parakou, Djougou et Natitingou. Le taux d’engagement est d’environ 38% et les décaissements autour de 32%.

Le 3e projet, la distribution de l’électricité, vise, selon Gabriel Degbegni, le renforcement et la modernisation du réseau de distribution de l’électricité, mais également la réduction des pertes et l’amélioration de la fiabilité du réseau. Ce projet comprend trois composantes. « Aujourd’hui, pour ce projet, on a engagé plus de 90% de ressources et, en termes d’exécution  physique, nous sommes autour de 72%. (…) Il s’agit essentiellement de construire des lignes souterraines pour relier certains postes électriques mais également améliorer le plan de tension du réseau qui existe actuellement pour environ 800km. (…)  La réhabilitation de ces lignes consistera à changer près de 210 transformateurs. Il y aura des postes à construire au niveau des régions… », a-t-il souligné.

Pour ce qui est du 4e projet, accès à l’électricité hors réseau, les engagements cumulés au 31 mai 2021 sont de 95% et l’avancement physique de 20%.

Des perspectives

La dernière année d’exécution du Programme MCA-Bénin II sera intense. Au titre des travaux, il y aura le démarrage et la poursuite de la construction du siège de l’Autorité de régulation de l’électricité (Are), l’installation de 10 000 kits solaires photovoltaïques dans les ménages hors réseau, l’achèvement des travaux de construction de 46km de lignes électriques souterraines en 63kv , l’achèvement des travaux de construction et de réhabilitation des postes électriques à Cotonou, la poursuite du paiement des compensations de personnes affectées par les projets, etc.

Confiant que les travaux se feront dans le délai, le Directeur résident Christopher Broughton espère retrouver les partenaires dans un an avec la satisfaction d’avoir achevé les 100% du Programme.

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.