61e édition de la fête de l’indépendance au Bénin : Pas de parade militaire, divergences autour d’une décision

0 1

Tout comme l’année dernière l’édition, 2021 de la fête de l’indépendance sera sans grands évènements. A l’occasion de la 60e édition de l’indépendance du Bénin célébrée en 2020, et en raison de la pandémie du Coronavirus, le gouvernement a décidé d’une festivité dans la plus grande sobriété. Cette année, ce sera la deuxième fois consécutive que le peuple vivra cette fête nationale sans grands événements.

1er août 1960 – 1er août 2021. Le Bénin comptera bientôt 61 années de son accession à l’indépendance. Par le passé, la commémoration de l’indépendance est toujours marquée par des événements solennels. A quelques jours de l’édition 2021 de cette fête, on observe l’assainissement de la ville de Cotonou, mais surtout des lieux hôtes de la cérémonie notamment la place de l’étoile rouge et ses environs. A ces lieux, à pareils moments, on remarque déjà des travaux de peinture de la piste du défilé, la sécurisation du lieu, la mise au point des barrages, les publicités… bref, des travaux de réaménagement qui annoncent la fête.
Cette année, même si le défilé militaire n’est pas au programme dans le cadre de la célébration de cette fête, les traditionnelles couleurs nationales, hissées sur les drapeaux et ornant les carrefours de nos villes ne manquant pas. Les grandes artères de la ville de Cotonou flottent aux vert, jaune et rouge. Ce qui annonce l’approche du 1 er août 202l. Pas seulement Cotonou, mais aussi les autres villes du Bénin se prêtent à ce même exercice. En effet, pour le peuple béninois, c’est un moment d’admiration du potentiel militaire de notre pays. Tous admirent avec stupéfaction et étonnement les diverses prestations de l’armée béninoise. Véhicules flambants neufs, troupes de la police comme de l’armée, tous sont présents pour enrichir la célébration par leur prestation.
Mais depuis l’année passée, la commémoration de cette indépendance s’est faite dans un contexte de Covid-19 qui a tout bouleversé. Néanmoins le président de la République s’est prêté à quelques cérémoniaux essentiels comme le dépôt de gerbes et la prise aux armes à la Marina.

Quelques citoyens se prononcent sur l’annulation du défilé militaire
Pour le jeune étudiant Gélias Gnonlonfoun : « Cette décision est un peu exagérée. Bien vrai nous sommes toujours confrontés à une crise sanitaire mais dire qu’il faut annuler le défilé militaire est poussé ; alors que c’est le symbole même de la fête. Pourtant nous observons que les buvettes, les salles de cinéma et autres sont autorisés d’ouverture. Mais pourquoi une cérémonie nationale serait annulée ? Il y a juste quelques semaines le Bénin a quand même accueilli la finale de la Caf qui a rassemblé assez de monde. Donc dire que le défilé n’aura pas lieu, je trouve ça un peu exagéré », ajoute le jeune étudiant, mécontent. Son camarade d’amphi Fabrice Assogba ne dit pas non plus le contraire. « Personnellement, j’aime beaucoup le défilé militaire. C’est en quelque sorte une occasion pour voir les troupes armées de notre pays. Mais le gouvernement décide encore de l’annuler. Pourtant, nous avons très bien constaté qu’il y a eu de nombreux concerts dans le pays, le festival Nonvitcha et biens d’autres événements à caractère public malgré la Covid. Alors je ne vois pas en quoi autoriser le défilé militaire augmentera le taux de Covid dans le pays ». Si certains citoyens veulent vivre la parade militaire à l’occasion de la 61e fête de l’indépendance du Bénin, d’autres, par contre ne trouvent rien de contraignant dans l’annulation pour la deuxième fois consécutive de cette parade militaire qui consacre la fête. C’est le cas de Brice Fagnon, qui trouve qu’« on a toujours eu droit au défilé militaire. C’est seulement l’année passée qu’on en a été privé. Nous savons déjà tout ce qui s’y passe. Alors, que le gouvernement ait encore annulé, je ne trouve aucun problème à cela ». Pour un policier républicain qui requiert l’anonymat : « Le mot “indépendance” exprime déjà l’idée de liberté. Sur ce, la fête de l’indépendance représente pour moi comme pour tout béninois une fête qu’on célèbre tous les 1ers août de chaque année pour marquer l’accession de notre pays le Bénin à la souveraineté internationale ».
Alex NOUDOFININ & Lauraine DANHA (Stags.)

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.