Affaire corruption au Port autonome de Cotonou: Les mis en cause fixés sur leurs sorts

0 0

L’Affaire corruption au Port autonome de Cotonou, impliquant Rodrigue Glèlè Kakai, Jean-Baptiste Hounguè et Frédéric Béhanzin a connu son épilogue hier, lundi 2 août 2021. La Cour de répression des infractions économiques et de terrorisme (Criet) a rendu son verdict condamnant les mis en cause.

 

Rodrigue Glèlè Kakai, Jean-Baptiste Hounguè et Frédéric Béhanzin sont désormais fixés sur leur sort dans l’affaire corruption au Port autonome de Cotonou pendante devant Cour de répression des infractions économiques et de terrorisme (Criet). Après examen de leurs dossiers, ils écopent chacun des peines d’emprisonnement et d’amende. Ainsi, Inculpé pour trafic d’influence et enrichissement illicite, Rodrigue Glèlè Kakaï devra purger une peine de cinq ans d’emprisonnement fermes et est astreint au payement d’une somme de cinquante millions de F CFA d’amende. Quant à Jean-Baptiste Hounguè, il est condamné à 5 ans d’emprisonnement dont deux fermes et deux cents mille F CFA d’amendes. Frédéric Béhanzin à qui il est reproché les mêmes faits que Jean-Baptiste Hounguè, notamment, des faits de complicité de trafic d’influence, écope d’une peine de cinq ans d’emprisonnement dont un ferme et deux cents mille F CFA d’amende.

 

Th. A.

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.