Affaire fausses attestations et corruption à Hilacondji: Des sociétés commissionnaires dans le viseur

0 0

Rebondissement dans l’affaire de fausses attestations et corruption au poste de douane de Hilacondji. Après avoir mis sous mandat de dépôt plusieurs responsables de la douane et des transitaires, c’est désormais une vingtaine de sociétés commissionnaires qui se retrouvent dans le viseur de la Brigade économique et financière. Selon l’information relayée par des médias locaux notamment “Le Potentiel“, 21 sociétés commissionnaires seraient impliquées dans l’affaire de fausses attestations. Ainsi, dans le cadre de la procédure judiciaire en cours, 15 commissaires agréés en douane auraient été auditionnés ce mardi, 07 septembre 2021 par la Bef. Ces derniers seraient mis sous convocation pour les nécessités de l’enquête. La liste des dirigeants des sociétés commissionnaires agréés en douane serait mise à la disposition de la Bef par le Directeur général de la douane, sur instruction du Procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Faut-il le rappeler, plusieurs responsables de la douane en service au poste de Hilacondji ont été interpellés vendredi, 20 août 2021 et auditionnés par la Bef dans une affaire qui aurait causé un manque à gagner de plus de 360 Millions de francs CFA à la caisse de l’Etat. Accusés de déclarations financières frauduleuses, ils ont été mis sous mandat de dépôt. Il s’agit, entre autres, du chef brigade du poste de douane de Hillacondji, à la frontière bénino-togolaise, Achille Allossogbé, l’inspecteur liquidateur, Salifou-Boukary Maboudou, le receveur Ali Aboubakar, le transitaire Gustave Mèhinto.

 

A.B

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.