Annulation du concours Cafcp 2020: Jean-Baptiste Elias se prononce…

0 0

L’annulation du Concours probatoire d’aptitude à la fonction de Conseiller pédagogique (Cafcp 2020) fait jaser depuis quelques semaines. Outre les centrales syndicales notamment la Confédération des syndicats autonomes (Csa-Bénin), les lauréats ont récemment manifesté leur mécontentement à travers un sit-in organisé dans les locaux du ministère des enseignements maternel et primaire. Intervenant sur l’émission 100% Bénin de Sikka TV, le Président du Front des organisations nationales contre la corruption (Fonac), Jean-Baptiste Elias s’est prononcé sur le sujet qui défraie la chronique.

“Le Fonac a écrit au ministre le 15 février 2021 pour demander à le rencontrer et faire le point de la situation sur ce concours. Le ministre en personne a reçu le Fonac en présence des 5 membres de la commission mise en place pour faire l’enquête sur le dossier. Nous avons discuté pendant 2 heures d’horloge et les failles ont été mises à nu…Ceux qui grognent, ils n’ont pas raison. Les gens grognent pour rien » a déclaré l’ancien président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc). Tout en estimant que le ministre et les membres de la commission ont mis le Fonac dans la confidence de L’ENQUÊTE, pour Jean-Baptiste Elias, “il n’y a pas eu d’injustice”. « Nous avons tout entendu et nous avons tous les éléments qu’il faut » assure Jean Baptiste Elias. Selon ce dernier, il importe de se patienter afin que l’enquête aboutisse pour voir les sanctions ainsi que les coupables traduits en justice. Faut-il le rappeler, les lauréats au concours Cafcp désapprouvent la décision de l’autorité ministérielle étant donné que les soupçons de fraudes n’ont jamais été prouvés. Encore qu’aucun présumé n’a été traduit devant la justice malgré les conclusions des commissions d’enquête mises sur pied à cet effet. En attendant, les positions demeurent tranchées.

 

A.B

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.