Annulation du concours des conseillers pédagogiques 2020: Bras de fer inévitable entre les lauréats et le Memp ?

0 0

Le ministre des enseignements maternel et primaire (Memp), Salimane Karimou reste intraitable malgré les cris de détresse et dénonciations des organisations syndicales et lauréats du probatoire d’aptitude à la fonction de Conseiller pédagogique (Cafcp 2020). Alors que les lauréats exigent la confirmation des résultats du concours étant donné que les soupçons de fraudes ne sont pas prouvés, l’autorité ministérielle estime disposer d’éléments probants motivant l’annulation des résultats. Le bras de fer semble inévitable !

 

Après plusieurs démarches infructueuses, les lauréats du concours Cafcfp 2020 ont décidé de manifester leur mécontentement. A travers un sit-in organisé ce lundi, 28 juin 2021 au Ministère des enseignements maternel et primaire (Memp), ils ont exprimé leur désarroi suite à l’annulation des résultats du concours. Mécontents, ces derniers dénoncent une injustice de la part du ministère de tutelle qui, selon eux, a acté l’annulation des résultats sur la base de soupçons de fraudes. Ils exigent que la décision soit rapportée tout en menaçant de durcir le ton pour obtenir gain de cause. “Nous, lauréats du Cafcp 2020 n’avons pas fraudé. Veuillez nous rétablir dans nos droits”; “A bas l’injustice ! A bas les dénonciations sans preuves ! Vive la justice, l’excellence et l’intégrité”; “Que les dénonciateurs sans preuves soient poursuivis” ; “La Csa-Bénin exige du ministre, l’abrogation de sa décision d’annulation du Cafcp session 2020”. Ce sont entre autres, des messages qu’on pouvait lire sur les banderoles. Les lauréats exigent entre autres, l’annulation de la décision ministérielle N°016/MEMP/DC/SGM/ STJ/DAF/DEC/SP du 08 Janvier 2021 portant annulation des résultats du concours probatoire pour l’obtention du Certificat d’Aptitude aux fonctions de Conseiller Pédagogique (CAFCP), session d’octobre 2020 ; la confirmation de la validité du concours probatoire pour l’obtention du Certificat d’Aptitude aux fonctions de Conseiller Pédagogique (CAFCP), session d’octobre 2020 ; la prise de la décision d’admission définitive au CAFCP 2020 au profit des cinquante lauréats ; la mise en formation sans délai des lauréats du CAFCP 2020. «…la manifestation de ce jour est la première d’une série d’actions progressivement musclées que nous engageons pour laver notre honneur » menacent les lauréats.

 Le Memp refuse de fléchir…

Présent à ce mouvement d’humeur, le ministre Salimane Karimou est resté campé sur sa position de ne pas rapporter la décision portant annulation des résultats du concours. A l’en croire, les résultats dont il s’agit seraient des résultats provisoires. Et l’expression “Sous réserve de vérification“ sur la note de service du directeur des examens et concours (Dec) du Memp en dit long. Selon l’autorité ministérielle, un résultat provisoire n’est pas un droit acquis qu’on peut revendiquer. « Ce qui est provisoire peut être corrigé ou remis en cause à tout moment », insiste Salimane Karimou. Il n’y a donc pas matière à revendiquer quoi que ce soit, martèle l’autorité ministérielle.

Pas de confusion à faire. Le ministre estime que le Bénin étant un Etat de droit, les voies de recours existent et il revient à ces derniers de saisir les instances compétentes pour se faire entendre s’ils estiment être brimés dans ce dossier. L’autorité ministérielle dit ne pas comprendre ce mouvement d’humeur alors que tous les lauréats concernés se sont déjà inscrits pour l’édition 2021 de ce concours probatoire. C’est donc clair que le ministre n’entend pas faire marche arrière ou encore revenir sur sa décision pendant que les lauréats menacent de durcir le ton pour obtenir gain de cause. Un bras de fer en perspective ? La question reste toute posée.

 

A.B

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.