Assemblée générale ordinaire de la Jci Cotonou Espoir: Un bilan positif au premier quadrimestre pour Roland Raoul Dagoli

0 5

La Jeune Chambre Internationale (JCI) Cotonou Espoir a tenu son Assemblée générale ordinaire, samedi 12 juin 2021 à la Salle de conférence du 3e Arrondissement de la ville de Cotonou. Au menu de cette assise, le bilan et les perspectives. Une occasion pour la JCI Cotonou Espoir de lancer Espoir Dancing Club et le salon de l’entreprenariat.

 

Examen et adoption du projet de l’ordre du jour, examen et adoption du rapport de l’Ots 2020, examen et adoption du rapport convivialité 2020, examen et adoption du rapport financier au 31 décembre 2020, examen et adoption du rapport lancement du mandat 2021, examen et adoption du rapport du projet Santé Plus édition 2021, examen et adoption du rapport du projet Ecocitoyenneté Acte 1, examen et adoption du rapport du projet JIF, examen et adoption du rapport financier au 30 avril 2021, examen et adoption du rapport des commissions, approbations du rapport moral puis questions diverses. Tel a été le plat de résistance de cette Assemblée générale ordinaire dont les points saillants ont reçu l’approbation unanime des délégués par acclamation. Pour le président de la JCI Cotonou Espoir, Roland Raoul Dagoli, c’est un bilan positif au terme de ce premier quadrimestre. Selon ses dires, plusieurs activités se sont succédé, entre autres, la Journée internationale de la femme (Jif), le projet Ecocitoyenneté en milieu scolaire, la ratification de 14 auditeurs de l’école JCI Espoir des protocoles. Cependant, il a reconnu que certains chantiers n’ont pas été touchés et promet de tenir les autres activités avant la fin de son mandat. A l’occasion de cette Ag, il s’est tenu, d’une part,  le salon de l’entreprenariat qui a permis aux membres de présenter leurs produits, et d’autre part, le lancement officiel de «Espoir Dancing Club».

Présent à cette Assemblée, le Chef du 3e Arrondissement de Cotonou, Omer Cyrille Adétonan, a laissé entendre que la JCI Cotonou Espoir est très dynamique et est composée de jeunes très actifs. «Je les vois toujours à l’œuvre dans l’arrondissement, sur le terrain. On a aussi mené plusieurs activités ensemble», avoue-t-il avant de promettre que le second semestre sera davantage plus garni en activités déjà inscrites au programme.

A.F.S.

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.