Atelier de formation : Des consommateurs outillés sur leurs droits et devoirs

0 1

Amener le consommateur à connaître ses droits et devoir afin de ne pas tomber dans les pièges des opérateurs économiques véreux. Tel est l’objectif du ministère de l’industrie et du commerce en organisant hier à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Cci) un atelier de formation à l’endroit des associations des consommateurs, des hommes des médias et de droits. Cette formation qui vise à renforcer les capacités des participants sur les « Droits et devoirs des consommateurs et gestions des litiges » a été conduite par Valentin Vidjannagni V. Kakpo, magistrat au tribunal de commerce du Bénin. Pour Amzat Bissiriou Salami, Secrétaire général du ministère du commerce, la protection des consommateurs est au cœur de toutes les transactions. « Avec la recherche effrénée de profit par des opérateurs économiques, il est apparu nécessaire de fixer des règles visant à protéger aussi bien le consommateur que son bien-être. Car, le consommateur doit jouir du droit d’avoir des produits qui ne présentent pas de risques pour sa santé ni pour sa sécurité. Ainsi, les entreprises devraient se comporter avec loyauté et honnêteté vis-à-vis des consommateurs, s’abstenir de recourir à des pratiques commerciales illégales. Elles devraient aussi informer suffisamment le consommateur sur le bien ou le service qu’elles offres. Les entreprises devraient mettre à la disposition du consommateur des mécanismes de plaintes », a-t-il fait savoir lors de l’ouverture de cet atelier.
Pour contraindre les entreprises à respecter toutes ces mesures, il faut que le consommateur soit conscient de ses droits et devoirs. A en croire le communicateur, le consommateur a certains droits. Entre autres, les droits à l’information, à l’éducation, à la sécurité… « Le consommateur doit être averti, actif, socialement responsable et solidaire pour être fort », a-t-il conclu.

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.