Audience au Mtca: La fille du pays ‘’Pépé Oléka’’ reçue par Abimbola

0 0

Elle est connue pour sa grande expérience de la scène, ses reprises notamment « Séyi » et « Sêbla koko » qui l’ont propulsée davantage, son style vestimentaire qui renvoie à la culture africaine et mieux encore, son récital qui fait vivre en direct sa passion pour la musique. Elle a été davantage révélée au public béninois cette fois-ci avec un cachet institutionnel, sur la scène lors de la fête internationale de la musique aux côtés de ses pairs princes et princesses de la musique urbaine. Une preuve de l’attention et l’appui institutionnel que le Gouvernement accorde à la promotion des jeunes talents. Pépé Oléka que le Ministère en charge de la culture promeut à l’instar de ces ambassadeurs de la culture béninoise qui portent haut l’étendard du pays, était au cabinet du Ministre Jean-Michel Abimbola ce mardi à Cotonou, en présence du directeur de cabinet, des conseillers techniques et du directeur des arts et du livre.  La vedette a reçu les félicitations de l’autorité pour son amour et son investissement dans sa culture, et en conséquence le soutien du gouvernement pour la suite de sa carrière. Pépé Oléka a exprimé sa fierté d’être béninoise et apprécié à sa juste valeur, cette hospitalité légendaire du Ministre et toute cette force que cela lui donne d’aller de l’avant et de s’investir davantage dans sa culture. « Merci de me rendre encore fière d’être béninoise, merci de m’encourager. C’est vraiment heureux de savoir que mon Ministre de tutelle et tous les cadres qui l’entourent s’intéressent à moi et surtout à ma carrière (…) C’est vrai que tout n’est pas encore rose mais ça me donne vraiment la force d’aller de l’avant », a témoigné Espérance OLEKA alias Pépé OLEKA accompagnée de son manager.    Et c’est justement parce que tout n’est pas encore rose que le Gouvernement du Président Patrice Talon travaille à améliorer les conditions des artistes et à promouvoir les jeunes talents qui émerveillent le monde avec la culture béninoise. Lequel travail passe par l’implémentation des réformes visant à professionnaliser les métiers de la musique, à opérationnaliser le statut de l’artiste, l’archivage et à avoir une signature musicale pour le Bénin. De cette audience, l’artiste dit avoir puisé une nouvelle forme d’énergie pour continuer son voyage musical à travers le patrimoine culturel dont elle se dit fière. Faut-il le rappeler, Pépé OLEKA a confirmé son talent d’artiste du live sur scène le weekend écoulé lors de la soirée de l’indépendance où avec son aîné Danialou Sagbohan, ils ont réussi à faire danser le Chef de l’Etat et plusieurs personnalités à Cotonou.

 

PFCom/Mtca

Culture – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.