Avec l’élection de Moïse DOSSOUMOU à la présidence: L’AEB prend un nouvel envol

0 0

Le samedi 23 octobre dernier, l’Association des Enarques du Bénin (AEB) a ouvert une nouvelle page de son histoire. En effet, au terme de l’Assemblée générale extraordinaire élective qui s’est tenue à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM), la liste « Renouveau » conduite par Moïse DOSSOUMOU a obtenu les faveurs de la majorité des électeurs. En jetant leur dévolu sur ces candidats, les énarques leur confient la lourde responsabilité de la mise sur orbite de l’association. Mission accomplie donc pour le comité transitoire installé à la fin du mandat précédent, présidé par le Dr Oswald PADONOU avec pour membres Ismaïl KORA, Marc-Joël OGNI, Salomé SAGUI et Aminatou ZAKARI.

 

« Nous allons œuvrer pour la fédération des compétences et des ressources et pour ce faire, nos premières actions seront orientées dans le sens de la recherche de l’union et de la fraternité », a souligné Moïse DOSSOUMOU. En remerciant ses condisciples pour la confiance placée en son équipe, il a, une fois de plus, insisté sur son programme de candidature qui repose sur un trépied. Primo, il s’agira d’activer un réseau de solidarité entre énarques pour ce qui est des stages professionnels et des offres d’emplois. Secundo, il faudra renforcer la crédibilité de l’AEB par des réflexions et des rapports annuels sur les différentes dimensions de la gestion publique. Tertio, il sera question de révéler le potentiel énarque à travers des prestations intellectuelles dans les secteurs public et privé. Vice-président sortant, Moïse DOSSOUMOU connaît bien la maison. Et c’est à juste titre qu’il a placé son mandat sous le signe de l’union et de la recherche de l’excellence. A ses côtés pour mener à bien ce mandat électif, le Dr Wilfried AHOUANSOU occupe le poste de vice-président. Cédrick ALLIDE tient le secrétariat général assisté de Cynthia HEDJI. Serge Octave NOUKPOAKOU, officie en qualité de trésorier général avec le concours bienveillant de Délia LIDEHOU, son adjoint. Amandine Nanoub DJAHO, la responsable à la communication se chargera de partager au mieux l’information en direction des énarques et des publics cibles.

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.