Baromètre Matin Libre (du 10 au 11 Septembre 2021)

0 0

EN HAUSSE

Police Républicaine

Pour avoir réussi à tenir en respect, en plein cœur de Cotonou, une dizaine de hors-la loi présumés, les éléments de la Police républicaine, avec à leur tête le Directeur général Soumaila Yaya, a été ovationnée à Guinkomey, un quartier populeux de la capitale économique du Bénin. Même si d’aucuns parlent de droits de l’homme, la majorité approuve et salue le travail fait par la Police dans les échanges de tirs, surtout que la veille, un braquage, toujours à Cotonou, a vu partir plusieurs millions de Francs Cfa.

Les Ecureuils, sélection Foot

Beaucoup d’amoureux du cuir rond s’attendaient à une victoire de la sélection nationale de foot face aux Tanzaniens à Cotonou. Mais au terme de ce match comptant pour la deuxième journée des éliminatoires du Mondial Qatar 2022, joué en début de semaine, les Ecureuils du Bénin ont été contraints au partage des points (1-1). Ce point les fait tout de même deuxième du groupe J, avec 4 pts, derrière la Tanzanie (4 pts également) et devant la République démocratique du Congo et Madagascar.

Benjamin Hounkpatin

Même si dans plusieurs corps de métiers il y a des grognes contre la vaccination rendue obligatoire à certaines catégories socio professionnelles, notamment le secteur de la santé, il faut reconnaître le maintien de la tendance haussière de la population à se faire vacciner. Aussi, le port de masque qui entre de plus en plus dans les habitudes avec cette recrudescence des cas de contamination à la Covid-19 laissant derrière des morts et plusieurs personnes sous traitement. Face à ce constat, on peut affirmer que la communication gouvernementale, singulièrement celle du ministre de la santé porte ses fruits.

André Okounlola

Qu’on le veuille ou non, le député de la 10 ème circonscription électorale a fait l’actualité mercredi dernier. Jusque-là deuxième questeur de l’Assemblée nationale du Bénin, il a été promu lors du conseil des ministres du mercredi 8 septembre 2021. Le parlementaire, membre du parti Bloc Républicain va occuper désormais le poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Bénin près la Fédération de Russie. Aussitôt les décisions du conclave gouvernemental ont été rendues publiques, il en était la grosse attraction.

La Nouvelle Tribune

Ce journal qui a été rétabli dans ses droits, il y a seulement quelques semaines, et ce après trois ans de fermeture par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication, a été abondamment cité cette semaine. Et pour cause. L’on ne pouvait parler de la mort surprenante de son Directeur publication, Vincent Foly, sans faire allusion à la notoriété de la gazette connue pour sa ligne éditoriale critique vis-à-vis des régimes successifs.

EN BAISSE

Parfaite Daagbo

Ces dernières 72 heures, une lettre ouverte adressée au chef de l’Etat, Patrice Talon par un Ex-prêtre de la Mission de Banamè, fait le tour des réseaux sociaux. De troublantes révélations y sont contenues contre celle qui se fait appeler Dieu Parfaite ou Daagbo. Ce qui ternit l’image de cette église et vient en rajouter à d’autres faits lugubres connus de tous, et dont certains ont même été portés devant les Tribunaux.

Jonas Gbènameto

Des flaques d’eau, des ravins jonchent les rues et ruelles de Sèmè-Podji. Difficile pour les riverains et autres usagers de se frayer un chemin pour rallier un point B surtout par ces temps de pluie. La libre circulation des personnes et des biens dans cette commune du département de l’Ouémé est loin d’être un acquis sous le conseil communal dirigé par le maire Jonas Gbènamèto. Une mairie visiblement indifférente aux cris de détresse des administrés.

Jacques Paradis

Des coupures intempestives du courant électrique, et ce durant plusieurs heures. La Sbee, société distributrice de cette denrée, n’est pas un paradis pour les consommateurs. Le comble c’est ce quii se passe ces derniers jours où la population vit ces coupures dans plusieurs quartiers et villes dans un contexte de fortes pluies et ses corollaires.

Alpha Condé

Liesse populaire dans les rues de Conakry et d’autres villes guinéennes après la déchéance du président Alpha Condé qui briguait depuis décembre 2020, un troisième mandat suite à une révision constitutionnelle contestée. Des voix se sont élevées en Afrique contre les agissements de l’octogénaire qui aurait pu sortir par la grande porte. Capturé et conduit en lieu sûr par les militaires putschistes, celui que d’aucuns appellent le dictateur guinéen, était devenu tout petit aux mains de ses anciens collaborateurs des forces spéciales. Les images honteuses ont fait le tour du monde.

La Cedeao

Ce fut la même rengaine au niveau de l’institution communautaire (ouest-africaine). Comme beaucoup s’y attendaient, la Cedeao a condamné le coup d’Etat perpétré en Guinée Conakry contre le président Condé. A la réunion extraordinaire tenue par les chefs d’Etat, le pays a été retiré des instances de l’organisation. Mais pour beaucoup de citoyens et activistes, c’est du déjà entendu.

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.