Baromètre Matin Libre (du 20 Août au 26 Août 2021)

0 2

EN HAUSSE

Essowé Batamoussi

Le juge démissionnaire de la Criet s’est vu accordé le statut d’exilé en France. Les choses sont allées très vite après l’arrivée de Essowé Batamousi et sa famille sur le territoire français, la semaine dernière. Juge à la Cour spéciale, Essoé Batamoussi avait démissionné quelques jours après l’arrestation de l’ancienne ministre Reckya Madougou, évoquant des pressions du pouvoir exécutif dans le dossier de l’arrestation de l’opposante.

Blue Diamond

Pari gagné dimanche 15 août 2021 pour le Label Blue Diamond dans l’organisation de la première édition du Brunch en pagne dont la star ivoirienne de la musique, Josey était l’invitée phare. Dans un sompteux cadre du Novotel Cotonou, Sidikou Karimou et sa team ont démontré une fois encore leur savoir-faire dans l’industrie musicale.

Angela Kpeidja

Pour la journaliste de l’Ortb, la lutte contre le harcèlement sexuel en milieu professionnel ne se mène pas que sur les réseaux sociaux. Angela Kpeidja lance ce vendredi 20 août son ouvrage intitulé Bris de silence. C’est un recueil de témoignages de faits de harcèlement dont elle a été victime de l’enfance jusqu’à sa carrière de journaliste. Au-delà de la personne de la journaliste écrivaine, le lancement de l’ouvrage suscite beaucoup d’engouement.

Sylvestre Monnou

Il est l’espoir du tennis béninois. Sylvestre Monnou était dans la délégation de la Fédération béninoise de tennis en terre égyptienne. L’équipe a réussi à décrocher le ticket pour la finale de la Coupe Davis, synonyme d’accès au groupe 2 (Afrique –Europe). Pour y arriver, ils ont battu le Kenya et l’Algérie, après une première défaite contre l’Egypte.

Clément Loko

Il est 6 fois Champion du Bénin. Du haut de son 1m65, Clément Loko (54kgs) surnommé La ‘’Panthère rouge’’ a, à son actif, 8 combats professionnels dont 7 victoires par K.O. et une défaite. Le 29 mai dernier, il a battu le nigérian Olamoyero Adetunji Semiu, à l’occasion du championnat d’Afrique de boxe poids plume, organisé par la Word Professionnel Boxing Fédération (WPBF). Le Béninois mettait en jeu son titre. Cette semaine Clément Loko était chez le patron de Blue Diamond Sidikou Karimou afin de lui présenter son trophée.

EN BAISSE

ANaTT

Après le scandale de 13 milliards et celui des véhicules immatriculés mais non dédouanés, une autre affaire éclabousse l’Agence nationale des transports terrestres. A Glazoué, un réseau de vol de motos a été démantelé. Les premiers constats révèlent que parmi les moteurs à plaque d’immatriculation, il y a des motos volées. Le commissaire en charge de l’opération affirme avoir intercepté des messages où les voleurs proposent 45 000FCFA à des gens en service à l’ANaTT pour avoir des plaques d’immatriculation.

Kakpo Mahugnon

Il n’est plus ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle. Mais ses actes continuent de le poursuivre. Pour mauvaise gestion, Kakpo Mahugnon avait suspendu une vingtaine de cadres, des proviseurs et intendants de Lycées techniques agricoles. Cette décision vient d’être rapportée par son successeur Kouaro Yves Chabi qui rétablit les intéressés dans leurs droits.

Bertin Koovi

La décision de non-lieu obtenue de la justice depuis mai 2021 mais qui a été officialisée cette semaine sur la toile, a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Celui qui jusqu’avant la présidentielle d’avril était très critique contre le pouvoir a pu bénéficier de cette ordonnance après son ralliement et l’allégeance qu’il est allé faire au chef de l’Etat à la présidence et à son domicile. Ce qui a amené des Béninois à ‘’lyncher’’ sur la toile celui qui clame partout qu’il est spécialiste de l’économie fondamentale.

Pierre Hinvi

La Fédération béninoise de boxe n’est toujours pas à la hauteur de la qualité de ses acteurs. Après le sort déplorable de feu Aristide Sagbo dit « Sowéto », rien n’a vraiment changé. La preuve, malgré qu’il soit champion d’Afrique WPBF de boxe poids plume, Clément Loko continue de faire des petits jobs de maçonnerie et autres pour survivre, manger et se soigner. Une situation déplorable qui interpelle le président par intérim de la Fbb Pierre Hinvi.

Paul Hounkpè

Le chef de file de l’opposition n’a pas encore touver ses marques. Il veut bien mériter l’étoffe, et fait tout pour y arriver. Mais visiblement Paul Hounkpè prêche dans le désert. A son appel d’il y a quelques jours : « je demande à nos frères de l’opposition de nous rejoindre », aucune réaction positive. Comme c’est toujours le cas depuis la veille du dialogue politique d’octobre 2019.

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.