Bénin/Atelier d’évaluation de l’extension du système Cdsp-Sipao: La GIZ pour l’usage efficace de la base de données criminelles

0 1

Dans le cadre de son partenariat avec la Police Républicaine du Bénin, la GIZ a organisé du 24 au 25 août 2021, un atelier d’évaluation de l’extension du système du Centre de documentation et de sécurité publique (Cdsp),  une structure du Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique, en charge de la gestion et de l’utilisation de la base de données criminelles au Bénin. Les travaux se sont déroulés à l’hôtel du Lac à Cotonou.

 

L’atelier a permis aux différents acteurs que sont les procureurs, les directeurs départementaux de la Police républicaine et les points focaux, d’évaluer l’impact de l’exploitation du système Cdsp-Sipao, sur la qualité de leur travail après la première phase de l’extension du système et d’échanger sur l’intérêt et l’importance du développement des nouveaux terminaux au niveau des tribunaux, de la Direction générale des eaux et forêts et de la Douane.

 La mise en place du Cdsp procède  en effet,  de la mise en œuvre depuis 2019, par la GIZ, du Programme régional  pour la création et le renforcement des structures de police dans certains pays partenaires d’Afrique pour le compte du Ministère des affaires étrangères de la République Fédérale de l’Allemagne. Le Cdsp a pour mission, de collecter, centraliser, normaliser et gérer les données relatives aux infractions constatées par les différents services d’application de la loi et en retour, de les mettre à la disposition des administrations compétentes. Grâce à sa coopération avec la GIZ et au soutien de l’Union Européenne, le Cdsp a été doté de 150 terminaux, chacun d’un ordinateur, constitué d’un écran,  scanner, imprimante et onduleur respectif.  Cent vingt-trois (123) unités ont reçu le matériel nécessaire pour la prise des empreintes dans tous les départements du pays, et 560 agents de la Police Républicaine ont suivi une formation dans l’utilisation de la base de données.

Pour un renforcement de la sécurité

C’est au commissaire principal, Denis Ogan, directeur du Cdsp qu’est revenu l’honneur de procéder à la présentation dudit centre. A sa suite, le Représentant de la directrice résidente de la GIZ a reconnu l’importance de l’outil que constitue le Cdsp pour l’application de la loi au Bénin, mais également ses performances dans la sous-région. Assani Dahouénon a remercié les parties prenantes pour leur engagement sans cesse à l’obtention des résultats. Il a fini en plaidant pour la ratification des statuts du Cdsp par le conseil des ministres. Pour le Directeur général de la police républicaine, Yaya Soumaïla, l’exploitation de cet outil vient renforcer le travail d’enquête chez les agents, mais promeut également la culture de l’information policière, indispensable à la modernisation de la Police républicaine. Il a exprimé sa gratitude à la coopération allemande à travers l’appui de la GIZ dont l’apport substantiel a permis la réalisation de cette opération d’extension. Pour sa part, l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne près le Bénin, Michael Derus, s’est félicité de l’importance des résultats  obtenus à mi-parcours, ce qui contribuera à faciliter selon ses propos, le travail dans le secteur sécuritaire au Bénin.  Quant au Ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Alassane Séidou, il a salué l’appui de la coopération allemande au renforcement de la sécurité au profit des populations.

 

Thomas AZANMASSO

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.