Caisse des dépôts et consignations du Bénin: La cour du roi Pétaud

0 2

A la Caisse des dépôts et consignations du Bénin (CdcB), « on se croirait au marché Dantokpa » comme aime à le répéter souvent en réunion et au cours des sessions du Comité des directeurs, le premier responsable de cette innovation du régime de la Rupture dont la mission est d’appuyer les projets gouvernementaux, les collectivités territoriales et les petites et moyennes entreprises.

 

Malheureusement, bien loin de cette mission avec son premier plan stratégique pour la période 2021-2025 dénommé « l’envol » axé « d’une part, sur la poursuite et la consolidation de l’opérationnalisation de l’institution et d’autre part, sur le financement des investissements à travers notamment l’accompagnement des politiques publiques et la contribution au financement des entreprises », c’est plutôt à une guerre de clochers que se livrent Directeur général et Cadres appelés à travailler pour l’atteinte des résultats assignés à la Caisse des dépôts et consignations.  La Caisse est ainsi réduite à ce que d’aucuns appelleraient « la cour du roi Pétaud ».

En effet, tant le Directeur général, Monsieur Létondé F. Brice Houéton se vante du parrainage et du soutien du Conseiller spécial et proche parent du Président de la République, Monsieur Johannès  Dagnon, autant chaque Cadre membre de son personnel lui renvoie régulièrement à la figure le nom et la position dominante dans la République de son parrain personnel. Ce qui finalement, instaure un climat de travail que le Directeur général lui- même assimile à une ambiance comparable à celle du marché international de Dantokpa.

Le dernier incident du genre s’est produit cette semaine même au cours d’une réunion du Comité des directeurs au cours de laquelle les échanges entre le Directeur  général et ses collaborateurs ont été très houleux, a appris la rédaction de votre journal, de sources introduites. Ces scènes de disputes de coépouses sont fréquentes, attestent les mêmes sources qui s’interrogent sur la finalité réelle de la création de cette Caisse.

Créée par la loi N°2018-38 du 17 octobre 2018, la Cdc Bénin est un établissement public doté de personnalité morale et d’autonomie financière et placée sous la tutelle du Ministère de l’Economie et des finances. Investie d’une mission d’intérêt général en appui aux politiques publiques conduites par l’État et les collectivités territoriales, notamment en matière de développement économique et social, la vision de la Cdc Bénin est d’être, l’institution financière de référence pour le financement du développement du Bénin et, de notoriété internationale.

En attendant de contribuer entre autres à la structuration des premiers financements auprès des banques au profit des petites et moyennes entreprises, des collectivités territoriales des projets gouvernementaux à impact, le Directeur général et les cadres de la caisse des dépôts et consignations du Bénin se livrent à une comparaison de l’influence de leurs parrains respectifs.

 

MM

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.