Célébration du centenaire de Nonvitcha à Bohicon: Les Xwla et Xwéla resserrent les liens

0 9

Une semaine après la célébration officielle du centenaire de “Nonvitcha” à Grand-Popo,  les communautés Xwla, Xwéla et assimilées résidant dans les communes de d’Abomey et de Bohicon ont aussi marqué l’évènement au plan local. C’était le dimanche 30 mai dernier, dans l’enceinte de la maison des artisans de Bohicon.

Créé depuis 1921 par Nassoudakpa et Aballo de Xwla et de Xwéla, la fraternité “Nonvitcha” n’a pas éteint sa flamme. Elle a traversé plusieurs générations et aujourd’hui elle  commémore  son centenaire. Ces noces d’or ont été également marquées d’une pierre blanche dans le département du Zou. Ces deux peuples frères basés à Abomey et Bohicon ont, dans la liesse populaire, célébré leur fraternité pour renforcer l’union avec les peuples autochtones qui, par alliance, sont concernés par ces retrouvailles. La grande salle de la maison des artisans de Bohicon est devenue, pour la circonstance, trop exiguë pour pouvoir contenir les convives. Arborés de leur pagne et tee-shirt griffés “Nonvitcha”, ils ont  massivement répondu à l’appel du comité d’organisation sans oublier de mettre leur serviette au cou. Une marque qui les différencie des autres. Dans son mot de bienvenue, Parfait Kouassi Lokossa, président du comité d’organisation, a rappelé objectif qui sous-tend la délocalisation de cette fête dans le Zou. A l’entendre, c’est pour marquer la présence des peuples Xwla et Xwéla sur le territoire d’accueil, d’une part, et d’autre part pérenniser “Nonvitcha” dans toute sa plénitude. En soutien à cette communauté qui contribue énormément au développement de Bohicon, Alexandre Akoutou, le chef de l’arrondissement 2 l’a rassurée de ce que l’administration communale est  à leur disposition pour les  servir. <<Le Bénin est un et indivisible. Que ce soit à Grand-Popo ou à Bohicon, vous êtes chez vous>>, a-t-il laissé entendre. Admiratif des Xwla et Xwéla, Rufin Assogba Soglo, le chef quartier d’Agonvèzoun, est devenu par alliance, membre de cette fraternité. A ce titre, il s’est engagé à œuvrer pour la consolidation des liens. Arsène Soglo, l’invité d’honneur de ces retrouvailles, n’a pas manqué d’apporter tout son soutien à ladite communauté. Pierre Houèxo, l’un des sages au sein du groupe, a salué les pères fondateurs de “Nonvitcha” qui ont très tôt  compris que l’oiseau n’a sa force que dans son plumage en se mettant ensemble pour le développement de leur cité. Car, selon lui, nul ne peut vivre en vase clos. Ainsi, il compte mettre en contribution ses conseils afin que l’union retrouvée soit davantage renforcée. Alassane Orou Abdou, le chef d’agence CNSS Zou-Collines, présent à cette fête, a apprécié l’initiative qui, selon lui, a tout son sens étant donné qu’elle met en lumière la culture sans laquelle aucun peuple ne peut s’épanouir. Plusieurs tableaux artistiques animés par les enfants  et le vétéran artiste  Ebawadé ont agrémenté le passe-temps des invités qui ont eu l’occasion de déguster les mets locaux des Xwla et Xwéla.

 

Fernand Kinmahou

Culture – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.