Conditions de vie des acteurs culturels et Covid-19: « Les artistes n’en peuvent plus !» dixit 03 regroupements d’acteurs culturels

0 1

L’AAP-Bénin, L’Aprocab, et le Synacub se sont réunis autour de la même table lundi 06 décembre 2021, à la faveur d’une conférence de presse donnée à Cadjèhoun,   pour lever la voix et plaider en faveur de leurs pairs artistes, acteurs et promoteurs culturels.  Pour eux, ces temps de Covid et les dures mesures de restriction installées autour représentent plus que l’enfer.

 

 « Nous n’en pouvons plus ! La faim tue mieux maintenant dans nos rangs plus que la Covid-19 contre laquelle on nous protège ! » C’est le cri d’alerte lancé par les trois regroupements d’artistes et d’acteurs culturels, à savoir : l’AAP-Bénin, l’Aprocab et le Synacub,  représenté par leurs responsables respectifs. Les acteurs culturels veulent retrouver leurs espaces d’activité. Pour le Dr Guy Wokou, le responsable de l’Association des promoteurs culturels du Bénin (Aprocab), vu que les regroupements des acteurs culturels sensibilisent déjà leur base pour la vaccination contre la pandémie qui sévit actuellement et que celle-ci, dans sa grande majorité, fait déjà preuve de discipline de groupe en allant poser l’acte utile et salutaire, il s’avère urgent que les mesure de restriction des activités artistiques et culturelles soient levées au grand bonheur de la famille des artistes au Bénin. Et sur le sujet Carlos Cossi le Vice-Président de l’association des animateurs et présentateurs du Bénin (AAP-Bénin) n’est pas allé du dos de la cuillère pour faire savoir que si les acteurs culturels meurent aujourd’hui, ce n’est plus forcément à cause de la Covid-19, mais plutôt à cause de la faim et la misère que répandent les mesures de restriction qui, à leurs yeux, semblent frapper durement un seul secteur au Bénin, celui du monde culturel. Gildas Lantonkpodé alias ‘’Gilles Dady’’ le Secrétaire Général du Syndicat national des acteurs culturels du Bénin (Synacub) appuie à son tour en laissant entrevoir à travers son intervention que l’actualité dans le monde du sport s’anime très bien avec à la clé un regroupement fou autour des championnats et les matchs de positionnement pour les différentes grandes compétitions. Et à ce niveau rien ne semble signaler la présence du Coronavirus. Puis tout se passe comme si c’est seulement dans le rang des artistes que la pandémie aura plus de facilité à se répandre. « Franchement nous n’en pouvons plus ! Ce n’est plus la Covid qui nous tue, c’est la faim. La majorité parmi nous a déjà fait la vaccination. Laissez-nous maintenant retrouver la scène et nos espaces d’animation. C’est de ça que nous vivons. Difficilement, nos enfants ont pu commencer la rentrée. Ça ne va plus vraiment ! », Renchérit le comédien Pierre Zinko alias ‘’Eléphant mouillé’’ pour appeler les autorités à divers niveaux notamment le Chef de l’Etat, le Président Patrice Talon à écouter enfin leur cri de cœur.

 

Teddy GANDIGBE    

Culture – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.