Condoléances suite au décès de Rosine Soglo: Obasanjo à Cotonou, Yayi à Paris

0 0

Intense activité de condoléances au domicile des Soglo. A Cotonou comme à Paris, les personnalités se succèdent pour présenter leurs condoléances au Président Nicéphore Soglo, à Léhady et Galiou Soglo, suite au décès, dimanche 25 juillet 2021 de Rosine Soglo, ancienne Première Dame, épouse du président Soglo et mère de Léhady et Galious Soglo. Hier, lundi 2 août 2021, c’est l’ancien président de la République fédérale du Nigeria, Olusegun Obasanjo qui a été reçu au domicile de la famille Soglo à la Haie Vive à Cotonou. À sa descente, il a été accueilli par l’ancien ministre des sports Galiou Soglo. Olusegun Obasanjo est venu présenter ses condoléances à la famille éplorée. C’est la première personnalité étrangère à fouler le sol béninois après le décès de l’ancienne parlementaire. Croyant que le président Soglo était rentré de Paris, où il était pour un bilan de santé, il voulait lui témoigner sa compassion de vive voix.

 

Après le vibrant hommage à elle rendu sur sa page Facebook, l’ancien président Boni Yayi était également au domicile des Soglo à Paris. Il est aussi allé dire ses condoléances de vive voix au président Soglo et à Léhady Soglo. C’est Boni Yayi lui-même qui a donné l’information sur sa page Facebook, photos à l’appui.

Pour l’heure, on ne sait pas encore la date de l’inhumation de Rosine Soglo

Déclaration du Président Obasanjo après son recueillement au domicile de la défunte Rosine Soglo

Le président Soglo est un aîné et lorsque la nouvelle du décès de sa chère épouse lui était parvenue, j’étais l’une des toutes premières personnes à qui il a téléphoné depuis Paris, tout en larmes pour m’informer. Je ne savais pas qu’il était à Paris. Aussitôt, j’ai dit :

” si tu es au Bénin, je viens tout de suite”. Il m’a dit qu’il était à Paris. Immédiatement je lui ai demandé sa date de retour au Bénin. Il m’a dit, aussi vite qu’il pouvait faire les réservations.

En  ce moment, j’étais en route pour Zanzibar. Je suis allé à Zanzibar, puis à Addis-Abeba, ensuite au Cameroun. Je n’avais pas maintenu contact avec mon frère aîné, je pensais qu’il était déjà rentré au Bénin. Donc j’ai décidé de descendre ici. Je l’ai appelé hier matin pour lui dire que j’étais en route pour le Bénin, il m’a dit qu’il était toujours à Paris. C’était trop tard pour moi de changer mon itinéraire de vol. Donc, j’irai  quand même au Bénin, visiter la maison et j’attendrai jusqu’aux derniers préparatifs en vue de l’inhumation de cette grande dame, cette grande nationaliste qui aura servi sa famille, sa communauté et sa nation.

 Cotonou le 02 août 2021 au domicile des Soglo

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.