Covid-19: Les pays du Sud toujours aussi démunis en doses de vaccins

0 2

La quatrième vague de Covid-19 tant redoutée va-t-elle déclencher une nouvelle course aux vaccins ? Alors qu’en Europe et aux États-Unis, il est question de doses de rappel et vaccination des enfants, le reste du monde est toujours largement privé de vaccins.

 

Un milliard de doses pour les pays en voie de développement avant le 1er septembre. C’était ce que demandait le panel d’experts mandaté par l’OMS, dans son rapport rendu en mai dernier. On en est très loin : à peine 100 millions de doses ont été livrées par le programme Covax de partage de vaccins.

L’ancienne présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf, et l’ex-Première ministre néo-zélandaise, Helen Clarke, chargées par l’OMS d’évaluer la réponse à la pandémie, appellent, à nouveau, les pays riches à donner en urgence leurs vaccins. Ceux-ci ont commandé plus de deux fois les doses nécessaires pour protéger leur population. Sans livrer l’essentiel des 600 millions de doses qu’ils ont promises aux pays les moins avancés.

Les États-Unis assurent de leur côté avoir déjà expédié 100 millions de doses et s’apprêtent à donner 500 millions de doses du vaccin Pfizer. Autre blocage : il concerne les capacités de production des vaccins dans les pays pauvres. Encore très limitées.

En mai, le panel demandait une levée automatique des brevets sur les vaccins si aucun accord n’était trouvé à l’OMC sous trois mois. Plus de trois mois se sont écoulés. Et le dossier n’a toujours pas avancé d’un iota.

rfi.fr

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.