Délivrance en ligne des actes de naissance et du Certificat d’Identification Personnelle : Les citoyens dressent des lauriers à l’Anip

0 1

Il est désormais possible de faire en ligne la demande de certains actes délivrés par l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP). Cette mesure de facilitation a été rendue possible grâce à la digitalisation des services de cette structure. Quatre (04) mois après le début de cette expérience, des citoyens donnent leur avis.

Autrefois, pour s’offrir les services de l’Anip, il fallait nécessairement se rendre à son siège, à la mairie d’Abomey-Calavi ou dans certains arrondissements de Cotonou. C’est un secret de polichinelle qu’il est désormais possible depuis quelques mois d’obtenir en ligne, l’acte de naissance et le Certificat d’Identification personnelle (CIP). Cette mesure prise par l’agence pour faciliter les démarches aux citoyens est bien perçue par la population. Pour Jaël Seydou, « cette nouvelle méthode est bonne. On arrive à faire des demandes depuis sa maison, son service sans se déplacer. Ce qui n’était pas le cas il y a quelque temps ». Si la décision est jugée bonne, il faut souligner qu’elle a été rendue possible grâce à cette avancée qu’on observe dans le domaine du numérique. « Ça permet d’économiser un temps fou. La décision est vraiment louable. C’est encore une grande avancée dans l’ordre du numérique de notre pays », a martelé Spéro Sare. Il sera rejoint par Richard Tandjiekpon qui est allé dans le même sens en déclarant « c’est une bonne chose. Cela permet aux citoyens de vite rentrer en possession de leurs pièces sans même faire une file d’attente. Nous sommes à l’ère du numérique et la dématérialisation concourt sans doute à l’efficacité et la rapidité des services ». Cet avis est également partagé par Marilin Agandan « je pense que c’est une décision salvatrice. Ce nouveau système mis en place est très pratique, fiable et rapide. Plus besoin de se déplacer, de faire des rangs ou des va-et-vient avant d’obtenir son acte de naissance sécurisé ou son Certificat d’Identification Personnel. Plus besoin de graisser la patte à un agent puisqu’avec ce système, le délai de délivrance des pièces est connu. Avec ce nouveau système, nous gagnons en temps, en argent et en énergie. C’est clairement une bonne chose. L’Etat devrait même songer à l’élargir dans d’autres secteurs d’activités », a-t-il laissé entendre.
Pour certaines personnes, la décision est salutaire puisqu’elle permet d’éviter tout risque de propagation du Coronavirus. « La possibilité de pouvoir se procurer l’acte de naissance sécurisé et le Certificat d’Identification Personnel en ligne, est une bonne chose. D’abord, il nous épargne d’une longue file d’attente. Ensuite, il nous protège de la contamination de cette pandémie de la Covid-19 qui prévaut depuis plus d’un an. Enfin, il permet à toutes les personnes qui ne peuvent pas se déplacer facilement d’obtenir leurs pièces à distance », a affirmé Doris Gagbegnon. A sa suite, Mickael Hounzandji a confié que « le monde évolue et la technologie aussi. En cette période de crise sanitaire liée à la Covid-19, je trouve que l’idée est bonne pour contrôler un tant soit peu la foule et empêcher la propagation du virus. La majorité de la population a un smart phone et la connexion internet aujourd’hui, alors l’idée est pertinente ». Pour sa part, Elodie Sodonoufo avance que « le contexte sanitaire actuel ne permet pas de grands rassemblements. Avant, lorsque tu te rends à l’ANIP pour un service, il y a de l’affluence et tu n’arrives pas à déposer ton dossier. C’est donc une bonne chose de savoir qu’aujourd’hui, on peut faire la demande d’une pièce et l’obtenir sans se déplacer ».
Si l’idée de la création de ce site est bien appréciée par bon nombre de personnes, le système de réclamation mis en place ne fait pas encore très bien preuve d’efficacité et déçoit. « Tout n’est pas rose. Le système de réclamation mis en place est très nul, médiocre, voire chiant. Quand tu les appelles, le numéro ne passe jamais. Et pire ils ne répondent presque jamais aux mails de réclamation contrairement aux services d’IFU ou de casier judiciaire où ta demande de réclamation est prise en compte à la seconde. C’est la seule chose qu’ils devraient corriger », a conclu Marilin Agandan.
Natacha HOUADJETO (Stag)

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.