Deuil au Bénin : L’ex première dame Rosine VieyraSoglo n’est plus

0 0

L’ancienne première dame du Benin, épouse de l’ancien président Nicéphore Soglo est décédée ce dimanche 25 juillet 2021 à son domicile à Cotonou. Affaiblie par la maladie depuis quelques années, Rosine Vieyra Soglo a tiré sa révérence à l’âge de 87 ans.

Rosine Vieyra Soglo a rendu l’âme hier dans un contexte marqué par l’exil forcé de son fils, ancien maire  de Cotonou Léhady Soglo et l’évacuation sanitaire de son époux, l’ancien président du Bénin Nicéphore, Dieudonné Soglo. Née le 7 mars 1934 à Ouidah (Bénin), Rosine Vieyra Soglo est une femme politique béninoise. Députée à l’Assemblée nationale de 1999 à 2019, elle est également membre du Parlement panafricain.

Épouse de Nicéphore Soglo, elle est Première dame du Bénin entre 1991 et 1996. C’est en 1946 qu’elle se rend en France pour étudier au lycée, puis étudie le droit. Elle exerce la profession d’huissière entre 1965 et 1968. En 1992, elle crée le parti Renaissance du Bénin. L’année suivante, le parti publie un communiqué encourageant les partisans de son mari à rejoindre ce nouveau mouvement. En 2007, elle adhère à la coalition Alliance pour une dynamique démocratique (Add) avec Antoine IdjiKolawolé et Bruno Amoussou. L’Add se présente aux élections législatives de mars 2007 et obtient 20 sièges de députés.

À la suite des élections législatives d’avril 2011, Rosine Vieyra Soglo devient la présidente de l’Add. Cependant, lors du scrutin, elle avait rejoint la coalition L’Union fait la Nation, faisant notamment des promesses pour améliorer la qualité du gouvernement ainsi que sur le sujet du logement.

Lors des élections législatives d’avril 2015, elle est réélue députée dans la 16e circonscription sous la bannière de la Renaissance du Bénin. Doyenne d’âge de l’Assemblée nationale, elle y préside les premiers débats pendant la réunion du 19 mai 2015 avant l’élection du président de l’Assemblée. En 2019, à la faveur de la deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale, elle décide de mettre un terme à son mandat de députée à cause de son état de santé.

A l’annonce du décès, la réaction du chef de l’État béninois ne s’est pas fait attendre. « Femme engagée, Rosine VieyraSoglo aura marqué la vie politique de notre pays pendant de longues années. Nous garderons d’elle l’image d’une femme brave et exceptionnelle. Paix à son âme. Au nom de la nation, je présente mes condoléances attristées au président Soglo, aux enfants Léhady et Galiou, ainsi qu’aux familles Vieyra et Soglo », a écrit Patrice Talon, sur sa page Facebook.

Thomas AZANMASSO

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.