Diffusion des résultats du projet CiTé bj: Luc Atrokpo invite les maires à adopter les outils développés

0 5

Le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin a procédé, ce mercredi 9 juin 2021, à l‘ouverture de l’atelier de diffusion des résultats du projet de promotion de la Civic Tech pour une démocratie locale participative (CiTé bj). L’objectif de ces assises, qui ont connu la participation d’un grand nombre de Maires, est de partager avec ces derniers, les résultats obtenus et les outils développés dans le cadre du projet. Occasion pour le maire de Cotonou et président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO, d’exhorter l’ensemble de ses collègues maires, à répliquer ces outils dans leurs communes respectives afin de faciliter l’implication et la participation des citoyens à la gouvernance de leur localité.

 

Mise en œuvre depuis 2018 dans quatre communes pilotes à savoir Avrankou, Banikoara, Bohicon et Toffo, le projet de promotion de la Civic Tech pour une démocratie locale participative a été initié par l’ANCB en partenariat avec le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR) et financé par l’Agence Française de Développement (AFD).  C’est un projet novateur qui prône la participation des citoyens notamment les marginalisés tels que les personnes vivant avec un handicap, les jeunes, les femmes et les personnes du troisième âge, au processus de prise de décision et de gestion de leur localité grâce à l’utilisation des moyens numériques.

A cet effet, trois grandes activités ont été menées dans le cadre du projet. Il s’agit des activités de formation et de renforcement des capacités aussi bien des élus et cadres communaux que des différents groupes sociaux tels que les femmes, les élèves, les jeunes, les personnes vivant avec un handicap sur la participation citoyenne et l’utilisation des outils numériques. Ensuite des activités de marketing territorial ayant permis aux chargés de mission numérique, postes créés au niveau des communes pilotes par le projet, de résumer, traduire en langue locale et de vulgariser les documents de planification locale tels que le Plan de Développement Communal (PDC), le Plan Annuel d’Investissement et autres. Enfin, le développement d’applications numériques et la mise en place d’outils de participation citoyenne.

 Des actions menées avec minutie et de façon participative et qui ont permis à des milliers de citoyens des communes d’Avrankou, de Banikoara, de Bohicon et de Toffo de pouvoir interagir avec leurs autorités locales depuis leurs smartphones.

En procédant à l’ouverture de l’atelier le président de l’ANCB Luc Sètondji ATROKPO a invité les maires à adopter les outils développés dans le cadre du projet avant de les rassurer de la disponibilité de leur faitière à les accompagner dans le processus.

Pour sa part, le maire de Bohicon Rufino D’ALMEIDA s’est réjoui d’avoir bénéficié des nombreux apports du projet dans l’amélioration de l’offre et de la demande de la participation citoyenne  dans sa commune.

De son côté, le représentant du CIDR Hervé STERKERS a salué la bonne collaboration entre les différents acteurs du projet que sont l’ANCB, les communes pilotes et les structures numériques. Une symbiose qui a été déterminante dans l’atteinte des résultats.

 

M.M

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.