Eau, hygiène et assainissement L’Ong: Un samedi au village (USAV) renforce les capacités des organisations de jeunes

0 0

L’Ong Un samedi au village (Usav) organise, du 28 au 30 octobre 2021, un camp Wash pour renforcer les capacités des organisations de jeunes sur les enjeux liés à l’Eau, hygiène et assainissement (Wash). Au total, 40 jeunes issus de 20 associations et ONG participent au camp Wash Usav qui se déroule à la Fondation Friedrich Ebert de Cotonou.

 

Au Bénin, l’accessibilité à l’eau potable demeure un défi dans plusieurs localités. Ailleurs, l’eau, même si elle existe, est souvent polluée par des produits chimiques ou de la matière fécale humaine et animale. Cet état de chose est à la source de maladies hydriques telles que le choléra, la diarrhée, le paludisme, la fièvre typhoïde, etc. Pour pallier cette situation dommageable à la santé des populations, l’Ong Un samedi au village (Usav) éduque les jeunes par des séances d’informations sur les enjeux de l’Eau, l’hygiène et l’assainissement. Ceci, dans le but de réduire à long terme les épidémies déclenchées par l’usage des eaux polluées. Le camp Wash Usav s’inscrit dans le même cadre.

 Il s’agira de former ces jeunes sur les thématiques relatives au Wash ; de vulgariser les techniques peu coûteuses en lien avec le Wash ; de doter les organisations de jeunes d’outils et équipements pour leurs différentes activités.

Dans son allocution d’ouverture du camp Wash Usav, la cheffe projet et Vice-présidente de l’Ong Usav, Alix Ahlonsou, a souligné que, dans le cadre de cette 2e édition de l’appel à projets, 211 organisations ont soumis des projets de par le monde. Mais seulement 9 ont été retenus dont celui de l’Ong Un samedi au village qui est d’ailleurs la seule organisation francophone. Ce qui témoigne de la notoriété de Usav aux plans national et international. Elle a remercié les partenaires du projet de même que l’équipe de projet et tous les autres membres pour leur engagement. A sa suite, le responsable suivi-évaluation de Usav Raoul Akindès a présenté aux participants les actions réalisées par l’Ong depuis sa création.

Plusieurs communications s’en sont suivies et vont se poursuivre pour meubler les trois jours d’échanges et de partage avec les représentants des associations de  jeunes. Entre autres communications, on peut citer : « L’eau une ressource universelle au cœur de nos vie », présentée par Calixte Akotègnon, chef du département Qualité Eau et Métrologie de la SONEB, « Les eaux usées et leur utilisation » présentée par Jean-Marie Sossou, également un expert SONEB.

La 3e communication présentée par Aurore EGOUNLETU BIOKOU, chargée à la formation et à la communication du Partenariat National de l’eau est :  «les maladies hydriques: causes, manifestations, prévention, guérison ».

A la fin du camp, les associations sélectionnées pour la formation auront 4 semaines pour organiser des activités en lien avec le Wash. Elles bénéficieront de l’accompagnement technique de Usav et seront chargées de vulgariser les notions apprises.

Rappelons que le projet a été mis en œuvre grâce au support du Secrétariat International de l’eau et au soutien financier de la Direction du développement, de la coopération de Suisse et de l’Agence de l’eau Artois-Picardie.

L’Ong Un samedi  au village (Usav) est une organisation béninoise mise en place en 2018 par 05 jeunes. Elle compte aujourd’hui 35 membres de 18 à 35 ans. Elle a pour objectifs, entre autres, de contribuer à  la mise en œuvre de pratique allant dans le sens du développement durable ; œuvrer à l’autonomisation de la femme, des jeunes et des personnes en situation de handicap et au bien-être des enfants ; favoriser l’accès à l’information et le transfert de compétences à travers la production audiovisuelle et des programmes d’échanges interculturels. Depuis sa création, Usav a à son actif plus de 40 activités, des prix, des distinctions et représentations ainsi que plusieurs projets.

 

Bertrand HOUANHO

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.