Écureuils : Dussuyer ne veut pas ouvrir les perspectives

0 3

 

Michel (Michou) Dussuyer confirme ses limites techniques et tactiques. Après avoir échoué dans sa mission de qualifier le Bénin à la phase finale de la Can Cameroun 2021, le Sélectionneur des Ecureuils du Bénin se fait chaque jour un peu plus illisible. Auréolé de son titre de <<meilleur sélectionneur de l’histoire du football béninois>>, le technicien français semble imperméable. De son retour de la France d’où il travaille pour le Bénin, le sélectionneur des Ecureuils a dévoilé, le mardi 24 août 2021, la liste des 24 joueurs convoqués pour les matches Madagascar # Bénin (Jeudi 2 septembre 2021) et Bénin # République démocratique du Congo (Lundi 6 septembre 2021).

 

4 jours après, Olivier Verdon est remplacé par Olympe Gantin, l’ancien défenseur central du club Burkinabè Asfa Yenenga qui a rejoint l’écurie du néo champion du Bénin, Esae. Avec ce choix, Michel Dussuyer barre une fois encore la route à Nabil Yarou défenseur central titulaire du club Nigérian d’Eyimba qualifié pour disputer la Coupe CAF. Un joueur qui visiblement était en pôle position pour remplacer Olivier Verdon forfait. 4 fois champion du Bénin avec l’Aspac et les Buffles du Borgou, avec à la clé une participation à une Can junior, Nabil Yarou a fini de faire ses classes en sélections de catégorie d’âge et patiente depuis un moment dans l’antichambre de la Sélection A. Mieux, Dussuyer ne peut pas laisser un joueur qu’il a lui-même mis sur une soit disant une liste additive parce que 24 joueurs pour les deux matches suffisent, et que 72h après aller chercher celui qui n’y figure pas. C’est une question de logique et de bon sens.

Michel Dussuyer qui est en sursis à la tête des Écureuils vient une fois encore de rater un virage important qui lui aurait permis de lancer un jeune plutôt que de continuer à faire du replâtrage avec des vieux internationaux qui ont certes beaucoup donné à la sélection nationale mais n’ont plus la fraîcheur souhaitée pour tenir le rang. Michel Dussuyer doit sa présence à la tête des Écureuils à un hasard de calendrier entre la fin des Éliminatoires de la Can 2021 et le début des Qualifications de la Coupe du Monde 2022.

 

En effet, les autorités béninoises déçues du technicien français avaient malheureusement la marge de manœuvre très serrée pour boucler dans les bons délais un processus de recrutement d’un nouveau sélectionneur national. Cependant, bien qu’il soit convaincu de son départ imminent, Michel Dussuyer peut bien rendre au Bénin une partie de ce que le pays lui a donné en ouvrant les perspectives au lieu de faire du surplace. Un adage fon dit « Parce qu’elle a peur d’être coupée, la tête ne peut jamais rentrer dans le corps ». Mieux, la vérité blesse ; ce n’est pas la faute à celui qui l’a dite, c’est la faute à la vérité : Bénin Sports ne cessera pas de faire son job.

 

Pérez Lekotan

 

L’article Écureuils : Dussuyer ne veut pas ouvrir les perspectives est apparu en premier sur BeninSports.

BeninSports

Leave A Reply

Your email address will not be published.