En prélude à la tenue du festival ‘’La Grande Kroisade du rire’’: Barboza Abdel Bassith organise une conférence débat

0 2

(L’humour et ses contours passés à la loupe)

Les humoristes et quelques sympathisants des arts vivants se sont réunis dimanche 22 août 2021 à la salle de conférence du 11ème arrondissement de Cotonou pour partager un panel relatif au fonctionnement du secteur d’humour au Bénin. Organisé par le comédien humoriste professionnel Barboza Abdel Bassith, cette rencontre est destinée à éclairer la lanterne des uns et des autres sur l’évolution de l’humour au Bénin et son état des lieux.  C’est un panel qui annonce les couleurs du festival d’humour dénommé ‘’La kroisade du rire’’ qui se déroulera dimanche 29 août 2021 à HPC Hôtel de Cotonou.  « Déjà quand on parle d’humoriste, il faut savoir que c’est un métier. Et c’est un métier jaloux. Pour créer une seule vanne parfois on va jusqu’à un an. Donc vous comprenez que c’est aussi un métier très exigent.   La vanne en effet c’est cette partie de la scène de l’humoriste qui fait rire. Et c’est d’ailleurs la partie la plus importante du sketch. Parce que pour ceux qui ne le savent pas, il y a trois étapes de construction à savoir : les propos établis, la pirouette et la vanne. Et ces trois étapes demande une certaine concentration et exigence », explique le promoteur Barboza Abdel Bassith avant de marteler à l’assistance les différences qu’on peut noter entre l’humoriste, le comédien et le Standupeur. Une véritable séance enrichissante qui laisse entrevoir la qualité de l’événement qui se prépare. A en croire les propos des panélistes parmi lesquels on compte Gauthier Zomahoun alias ‘’Baba Femelle’’, la Kroisade du rire’’ n’a pas la prétention de donner des leçons mais d’apporter un éclairage qui va dissiper les amalgames notés çà et là.  A travers cette séance d’échange, il ressort qu’à l’issue de cette édition de la grande kroisade du rire, les acteurs de l’humour béninois vont se rassembler au sein d’une faitière afin d’avoir désormais un répondant fiable auprès des autorités en charge de la culture pour le rayonnement des arts vivants béninois.

TG

Culture – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.