Filière agricole: Les transformateurs d’ananas dotés de matériels

0 0

(Une action du programme Defia/Enabel)

Le programme de Développement de l’entreprenariat dans la filière Ananas (Defia) mis en œuvre par l’Agence belge de développement (Enabel) continue de faire des heureux dans le rang des acteurs de la filière Ananas. Cette fois-ci, les transformateurs ont reçu des équipement et matériels qui leur permettront d’augmenter le volume et la qualité de l’ananas transformé. La cérémonie de remise a eu lieu hier, jeudi 7 octobre 2021, à l’Atda 7 d’Abomey-Calavi.

 

D’une valeur de 250 millions FCFA, subventionné à hauteur de 80% par le Programme de Développement de l’entreprenariat dans la filière Ananas (Defia) de Enabel, les équipements et matériels de transformation de l’ananas sont composés de 21 extracteurs électriques de capacité 500/1500kg/heure ; 15 cuiseurs de 200 litres chacun ; 18 pasteurisateurs de 400 bouteilles de 30cl ; 02 tanks de stockage de jus ; 16 tables de coupe ; 03 remplisseuse-automatiques ; 02 fardeleuse-automatiques ; 01 étiqueteuse-automatique ; 02 appareils frigorifiques ; 50 petits matériels. Ils sont destinés aux 55 meilleurs projets sélectionnés suite à un appel à projets pour bénéficier des infrastructures et équipements modernes de transformation respectant les normes alimentaires.

Dans son allocution, le Responsable intervention 1 du programme Defia/Enabel, Salami Ténakah, a souligné que cet important appui s’inscrit dans la logique d’accompagner les unités de transformation pour l’amélioration de la productivité et de la compétitivité de l’ananas du Bénin. L’ambition d’Enabel, à travers le programme Defia, est de lever les goulots d’étranglement en appuyant les entreprises de transformation d’ananas du Bénin à se doter des équipements modernes répondant aux normes agroalimentaire, a-t-il laissé entendre.

Au nom des bénéficiaires, le secrétaire permanent de l’Association interprofessionnelle de l’ananas du Bénin (Aiab) Chadrac Ahamidé a fait part de la satisfaction des acteurs qui sont impliqués dans le processus de conception et de livraison des équipements. Il a pris l’engagement de les utiliser à bon escient. Pour son homologue de la Fédération nationale des coopératives des transformateurs d’ananas du Bénin (Fénacotab), Ahouangan Yves Anthony, le projet Defia comble les aspirations des transformateurs de l’ananas au Bénin à travers le renforcement de capacités, le positionnement des produits transformés sur les marchés, la construction de nouvelles unités de transformation, la professionnalisation des organisations paysannes et des différentes entreprises. Il en a profité pour plaider pour l’accélération du processus de construction des unités de transformation qui accueilleront les équipements reçus.

Pour le Dg/Atda 7 Prospère Agossou Sagbo, c’est un événement heureux qui vient à la suite de plusieurs autres toujours réalisés par Defia/Enabel, ces 15 derniers jours. A ses dires, la transformation de l’ananas représente un maillon à fort potentiel de valeur ajoutée, de création d’emplois et de richesse. Les équipements permettront d’accroître la capacité de production et la mise aux normes des outils de travail. Ce qui rentre en droite ligne de la réalisation de l’un des objectifs du Programme d’action du gouvernement dans son volet agriculture qui vise à atteindre la cible de 50% pour l’indicateur taux de transformation de l’ananas produit au Bénin.

Une démonstration de l’usage des appareils a été faite sur place et les participants à la cérémonie de remise ont pu savourer la qualité exceptionnelle du jus d’ananas produit au Bénin.

Culture – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.