Formation courte et innovante aux métiers du numérique: École 229 : une école de référence s’ouvre au public

0 1

Considérée comme une école de 2ème chance au profit des publics traditionnellement éloignés de la formation et de l’emploi, Ecole 229 a officiellement ouvert ses portes ce mardi, 08 juin 2021 à Jéricho à Cotonou. La cérémonie de lancement des activités de l’école a été marquée par la présence de plusieurs Partenaires techniques et financiers ainsi que du Représentant résident de l’Ird et de l’Attaché à la coopération de l’Ambassade de France au Bénin.

 

Porteur du projet, Blolab, premier laboratoire de fabrication numérique au Bénin, entend favoriser l’insertion professionnelle des jeunes par des formations courtes et innovantes aux métiers du numérique. En effet, Ecole 229 est une école visant à faire du numérique un levier d’inclusion capable de révéler des talents et d’assurer leur autonomie à travers leur insertion professionnelle. Dans son intervention, Médard Agbayazon, lead de Blolab et promoteur de École 229 a fait savoir que l’école vise surtout une cible laissée sur le carreau notamment des jeunes décrocheurs en quête d’autonomie, des jeunes porteurs de projets numériques ou encore des personnes en reconversion professionnelle souhaitant exercer le métier de développeur. A l’en croire, École 229 se veut une école de deuxième chance, une communauté de passionnés engagés s’appuyant sur les besoins du tissu économique local en matière de compétences et de niveaux de formation. Plus donc de souci pour des jeunes en quête de formations innovantes, qualifiantes, certifiées et reconnues. Les portes de École 229 s’ouvrent à eux. Offrez-vous donc des formations innovantes aux métiers du numérique et garantissez-vous un accès rapide à l’emploi. Plus rassurant, aucune barrière (académique, économique ou sociale) pour accéder aux formations. Médard Agbayazon s’est, par ailleurs, dit très ravi du partenariat avec l’Alliance Actions Afrique (3A), un partenariat déterminant dans la concrétisation du projet. Quant au Directeur du Campus numérique francophone, Stephano Amekoudi, il a dit être séduit par l’initiative qui permettra de résorber d’une manière ou d’une autre, la problématique de l’emploi des jeunes. Tout en félicitant le promoteur et son équipe ainsi que les étudiants de la première cohorte, il a rassuré du soutien de l’Agence universitaire de la Francophonie. Pour le Représentant résident de l’Institut de recherche pour le développement (Ird), Florent Engelman, il s’agit d’un projet novateur qui mérite d’être soutenu. De la signature de la convention de partenariat en 2020 au processus de sélection des apprenants ainsi qu’au lancement officiel des activités de École 229, la directrice de l’Alliance Actions Afrique (3A), Franca Sornin s’est dite convaincue de l’impact du projet. Si l’objectif visé à travers l’initiative est en phase avec la mission principale de l’Alliance Actions Afrique (3A), cette dernière parraine des étudiants au sein de École 229. Prenant la parole, Gerald Brun, Attaché à la coopération universitaire de l’Ambassade de France au Bénin s’est engagé à mettre le promoteur de l’école en contact avec des partenaires français pour le bonheur des apprenants ainsi que le rayonnement de l’école. Pierre Dandjinou, parrain de l’Ecole, s’est dit préoccupé par la pérennisation de l’initiative avant de s’estimer rassuré par le dynamisme et l’engagement du promoteur et de son équipe.

6 mois de cours intensifs…

École 229 offre des formations certifiantes, courtes et innovantes sur une durée de six (06) mois. Les apprenants suivent donc 6 mois de cours intensifs en présentiel dans les locaux de l’école tandis que certains cours et ateliers peuvent être accessibles à distance. Tout ceci avec une garantie de trois mois de stage en entreprise ainsi qu’un accompagnement pour l’insertion professionnelle. Les étudiants bénéficient d’une formation ouverte et agile ; pratique et concrète. Basée sur une pratique pédagogique active où l’apprenant est l’acteur principal de son apprentissage, elle propose des formations pour apprendre à coder. Le comble est que Blolab, laboratoire de fabrication numérique, servira d’espace de veille, d’expérimentation et de co-construction pour faciliter le travail de recherche et d’acculturation numérique (Impression 3D, Internet des objets, Fraisage numérique, Découpe laser, Robotique, …). Notons qu’il est prévu également 20h de cours en leadership, développement personnel, recherche d’emploi et culture entrepreneuriale.

A.B

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.