Formation sur la rédaction des recours : Amnesty outille une vingtaine de jeunes

0 0

Amnesty International Bénin a organisé, du vendredi 23 au samedi 24 juillet 2021, la 3ème édition de la formation sur la rédaction des recours. La présente formation qui s’est déroulée au Codiam à Cotonou vise à renforcer les capacités des jeunes en matière de protection et de défense des droits humains.

20 jeunes de 18 à 24 ans issus des mouvements et associations de défense des droits humains ont été outillés sur la rédaction des recours. Initiée par Amnesty International Bénin, cette formation périodique vise à amener les jeunes à participer activement à la création d’un monde où chacun peut jouir de ses droits. Il est donc question de faire des jeunes, des citoyens engagés et véritablement actifs pour la cause de la protection et la défense des droits humains. Ces jeunes seront donc dotés d’outils et d’instruments susceptibles de leur permettre de saisir les juridictions en cas de nécessité pour faire prévaloir les droits humains. A en croire Dieudonné Dagbeto, Directeur exécutif d’Amnesty International Bénin, les participants seront aguerris sur les mécanismes nationaux et internationaux de protection des droits de l’Homme, les procédures scientifiques de saisine desdits mécanismes, le droit de pétition, la rédaction pratique de recours et de pétition. A l’en croire, l’initiative permettra surtout d’agir contre le faible degré de juridicité dans le pays. S’il importe de connaître ses droits, il urge également de s’approprier les moyens de leur défense et de trouver le moyen de les réclamer et donner à la jeunesse les moyens d’agir sur le terrain des droits pour les réclamer.

Il est prévu, au terme de la formation, que chacun des participants restitue les notions acquises dans son entourage. Les participants seront aussi accompagnés à exercer concrètement des voies de recours. A l’ouverture des travaux, des anciens participants ayant saisi les juridictions ont partagé leurs expériences avec les nouveaux. Après la conférence inaugurale présentée par le juriste Armand Bognon sur le rôle et l’importance des mécanismes de protection dans la défense des droits humains, le formateur Serge Prince Agbodjan a outillé les participants sur les règles de rédaction de recours et quelques jurisprudences, les mécanismes de protection des droits humains et leurs procédures, la rédaction individuelle de recours en violation des droits adressés à la Cour constitutionnelle. Deux jours durant, les participants sont repartis suffisamment aguerris et motivés pour saisir les juridictions nationales et internationales afin de contribuer au respect des droits humains.

A.B

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.