Gouvernance locale au Bénin : Les innovations de la réforme de la décentralisation

0 3

Une nouvelle ère souffle sur la gouvernance locale au Bénin. Après deux décennies de mise en œuvre de la décentralisation, le gouvernement décide de changer de cap. La nouvelle politique vise à séparer les fonctions politiques des fonctions administratives. Le maire est plus que jamais renforcé dans sa position politique c’est-à-dire avoir plus de pouvoir politique qu’administratif. Autrement dit, il cessera d’être une autorité politico-administrative. Il sera renforcé dans les fonctions politiques et la promotion de la démocratie locale. C’est pourquoi, il est désormais fait obligation à chaque maire de nommer pour un mandat de 6 ans un Secrétaire Exécutif en remplacement du Secrétaire Général sur proposition ouverte du gouvernement. Ainsi, le Secrétaire exécutif de la mairie sera l’ordonnateur du budget et le premier responsable au plan administratif de la mairie. Il doit être un haut cadre de niveau BAC+5 avec 10 ans d’expérience. Avec la nouvelle formule de la décentralisation, Abomey-Calavi devient une commune à statut particulier au même titre que Cotonou, Porto-Novo et Parakou. Et toutes les communes abritant un chef-lieu de département deviennent des communes à statut intermédiaire. Par ailleurs, le FADeC sera remplacé par un Fonds d’investissement communal. Autant d’innovations applaudies hier au Palais des Congrès de Cotonou par les 77 maires du Bénin, leurs adjoints, les conseillers et présidents de commission des mairies, les préfets et les membres du Gouvernement.
A l’occasion de la présentation du projet de réforme structurelle du secteur de la décentralisation, le comité stratégique d’orientation et de suivi de la réforme a séduit l’auditoire. La qualité de la présentation (dont nous vous présentons l’intégralité) et la finesse du travail abattue en disent long. Cette rencontre historique de vérité avec le chef de l’Etat a été fortement appréciée. « La décentralisation est le meilleur moyen de gérer nos problèmes, de trouver des solutions appropriées pour le développement de notre pays ». Ainsi s’exprimait le président de la République pour qui nous sommes à un carrefour décisif du développement de notre pays. Patrice Talon est convaincu que cette nouvelle politique de la décentralisation permettra une relance pour la bonne gouvernance locale. Il entend aussi œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des maires et de leurs adjoints.

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.