Gouvernance territoriale: Talon: 2021 comme en 2016

0 2

Le 2e mandat du chef de l’Etat commence avec un nouveau départ dans la gouvernance territoriale. Comme en 2016, quelques jours seulement après sa prise de pouvoir, les préfets des 12 départements sont connus, à la faveur du 2e conseil des ministres d’hier, mercredi 02 juin 2021, qui en fait est le 1er du quinquennat 2021-2026, étant donné que l’autre, intervenu juste au lendemain du remaniement ministériel, était une rencontre de prise de contact et de directives. 5 nouveaux visages sont nommés. Il s’agit des préfets  de l’Alibori : Ahmed Bello Ky-Samah ; des Collines : Saliou Odoubou ; du Littoral : Alain Sourou Orounla ; du Mono : Dêdêgnon Bienvenu Milohin et de l’Ouémé : Marie Akpotrossou. Trois préfets sont remplacés, celui de l’Ouémé Joachim Apithy, Comlan Zinsou Sèdzro du Mono et Mohamadou Moussa de l’Alibori. Les départements du Littoral et des Collines, qui étaient gérés de façon intérimaire par les préfets de l’Atlantique et du Zou, ont désormais un titulaire, Alain Orounla pour le Littoral et Saliou Odoubou pour les Collines. 23 ministres plus 12 préfets, le travail peut enfin commencer, peut-on dire. Mais pourquoi attendre un nouveau mandat pour pourvoir aux postes vacants ? Les Collines, c’est près de 4 ans d’intérim et 2 ans d’intérim pour le département du Littoral. Qu’est-ce qui peut justifier tout ce temps perdu ? Est-ce la recherche de l’oiseau rare ou juste l’envie de marquer une fois encore les esprits, comme en 2016 ?

 

M.M

                 

Politique – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.