Immensité de Yayi en politique: Paul Hounkpè fait des aveux et s’incline

0 0

Une semaine déjà que l’ex chef de l’Etat Yayi Boni a été reçu au palais de la République par le président Patrice Talon. Les deux amis d’hier devenus ennemis pour des raisons politiques ont fini par se parler. Pour aller voir Patrice Talon, Yayi Boni (photo) qui est de l’opposition n’a pas eu besoin de Paul Hounkpè, celui-là même qui a été fait chef de file de ladite opposition. D’ailleurs, même s’il a salué cet acte des deux hommes d’Etat qui vise la décrispation du climat sociopolitique, il faut noter que Paul Hounkpè, malgré son statut, continue d’espérer qu’il soit au moins reçu, une fois par le président Talon. Reçu ce lundi dans l’émission Actu Matin de la télévision privée Canal 3 Bénin, l’ancien ministre de Yayi BoniN et membre dissident de son ancien parti Fcbe , ne l’a pas caché.   En effet, à la question de savoir si depuis mai il a été déjà consulté par le chef de l’Etat sur un sujet d’actualité qui engage la vie de la nation, comme le prévoient les textes, Paul Hounkpè répond sans ambages: ” Sans hypocrisie, je vous dirai non.  Et si cela était fait, ce serait de façon solennelle, officielle et vous auriez su. Il n’y a pas à mentir (…)” L’ancien maire de la commune de Bopa poursuit : ” je crois que c’est une nouvelle fonction; c’est maintenant que cette loi rentre en vigueur, il y a beaucoup de choses à faire autour; des décrets à prendre. Nous, nous avons adressé une demande d’audience au chef de l’Etat parce que nous pensons que le temps presse, et même c’est un défi pour le président Talon de faire en sorte qu’au moins au cours de ce quinquennat ultime, comme il l’a dit qu’il soit organisé des élections suffisamment apaisées”.

 

Hounkpè et Yayi, il n’y a pas photo!

“La popularité de Boni Yayi monte davantage avec cette sortie alors que vous, vous êtes chef de file de l’opposition, vous cherchez une troupe derrière vous, et un Boni Yayi qui se dit de l’opposition radicale engrange beaucoup plus la foule que vous.” A cette préoccupation d’un des journalistes de Canal 3 Bénin, Paul Hounkpè, malgré l’étoffe de chef de file de l’opposition, semble reconnaître ses limites. Il a été on ne peut plus clair : ” Non, non, ne posons pas les problèmes comme ça. Yayi Boni c’est mon patron et je ne peux jamais le concurrencer sur le terrain de la popularité. Ah, ça jamais! Au contraire, j’ai besoin que sa popularité soit mise au service de notre parti; son parti d’ailleurs. Il ne peut d’ailleurs pas se départir des cauris (…). Le président Boni Yayi est un grand homme d’Etat…”; souligne Paul Hounkpè. Ces déclarations ne sont rien d’autre que des aveux. Un peu comme pour faire chapeau bas au président Yayi Boni. Ce qui confirme l’immensité de l’homme dans l’arène politique. Patrice Talon n’a donc pas tort de souhaiter à rencontrer et discuter avec son prédécesseur depuis cinq ans. Cela a été finalement fait, et le chantre de la Rupture en était heureux. Ce qui reste et qu’espère les Béninois du Bénin et de la disapora, c’est la suite à donner à ce tête-à-tête tant voulu.

 

Worou BORO

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.