Impulsion des services de Communications électronique et la poste : Le Conseil d’administration de l’Absu-Cep félicite Emile Kougbadi pour ses 7 ans de gestion

0 0

Talon peut toujours sur Emile Kougbadi, pour son expertise, son sens des reformes et surtout pour son leadership politique. Ce cadre des 41 Collines a su faire ses preuves, avec loyauté et dévouement, chaque fois que la nation et la vie lui en donne l’occasion. Ce n’est pour rien qu’il est admis à titre civil et normal, dans la famille de l’ordre national du Bénin à travers le décret 2020 du 24 juillet 2020. En témoignent aussi plusieurs autres distinctions décernées par le secteur privé dont notamment le prix MTN Partner Award en 2018. Et pour en arriver là, Emile Kougbadi a su imprimer de belles réalisations à l’Agence béninoise du service universel des communications électroniques et de la poste (Absu-Cep) pour accompagner le Chef de l’Etat dans sa vision, celle de faire du Bénin un pays à forte inclusion numérique en Afrique de l’Ouest.
Ainsi, pour réduire la fracture numérique, 43 points numérique communautaires ont été installés sur l’ensemble du territoire national. Ceci a favorisé l’accès à l’intérêt haut débit à une population estimée à près de 1500 000 habitants. Il y a eu aussi, entre autres la création de Centres d’accès aux TIC dans 14 agences postales ; la construction de 29 salles de classes numériques dont 03 pour les personnes handicapées en cours de réalisation. 34 sites de téléphonie mobile rural ont été de même installés pour couvrir 40 localités pour une population de 95000 personnes. Au nombre des réalisations de Emile Kougbadi, on compte aussi la modernisation et la transformation digitale de la poste du Bénin SA à travers la mise en place du centre national de traitement du courrier hybride ; la Subvention de 1000 kits de connexion au profit des étudiants et lycéens pour un an. “Un apprenant, un ordinateur” ; la formation à l’entreprenariat des jeunes dans le numérique avec100 bénéficiaires. L’organisation de deux éditions de Bénin digital Tour a été un franc succès avec 18.000 personnes formées aux compétences numériques sur toute l’étendue du territoire. Le millier d’ordinateurs au profit d’une quarantaine d’écoles et collèges, dans le cadre du partenariat avec les opérateurs de réseaux mobiles notamment avec la fondation MTN a été très apprécié dans le monde scolaire.

Une gestion par projet axée sur les résultats
Emile Kougbadi est un manager. A l’Absu-Cep, il a surtout misé sur une approche de gestion par projet axée sur les résultats. Son leitmotiv, c’est de rationaliser les ressources humaines et financières pour atteindre des performances majeures en vue de faire l’Abcucep une entreprise phare au niveau national et sous régional. Eu égard à la maîtrise des charges de fonctionnement et aux prouesses réalisées, avec un effectif réduit de 30 agents, le Bénin est désormais cité parmi les meilleurs utilisateurs du fonds du service universel en Afrique de l’Ouest et devient une référence en la matière. C’est d’ailleurs pourquoi notre pays a été retenu pour abriter cette année un séminaire de la Cedeao sur les pratiques d’utilisation des fonds du service universel dans l’espace communautaire. Emile Kougbadi est arrivé donc à imprimer sa marque, si l’on s’en tient à quelques résultats. C’est par exemple, l’obtention par Absu-Cep en 2016 de la Certification ISO 9001 version 2008 et la version 2015 en 2017. Emile Kougbadi a aussi réussi à faire de l’institution un Centre de test accrédité ICDL formant les jeunes aux compétences numériques. Les comptes de l’Absu-Cep ont été régulièrement certifiés sans réserve par les Commissaires aux comptes et approuvés par le Conseil d’Administration. C’est d’ailleurs pour cette raison que cet organe l’a félicité pour ses résultats de gestion à la tête de l’institution. Eu égard de ses qualités de gestionnaire hors pairs et ses riches expériences, Émile Kougbadi reste une compétence rare dont l’État devra toujours profiter. En attendant une nouvelle destination, Emile Kougbadi laisse à son successeur Sèdjro François de Paule Agoua, un cadre cohérent d’action pour le futur, la toute nouvelle stratégie et programme de service universel des communications électroniques et de la poste 2021-2025, parfaitement alignés sur les orientations du Pag. D’importantes ressources sont déjà mobilisées pour la mise en œuvre des actions inscrites au nouveau programme de service universel. Il ne reste qu’à révéler davantage les énormes potentialités du secteur.
Richard AKOTCHAYE

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.