Innovation, recherche, formation et entrepreneuriat: Sèmè City et Sorbonne Université signent une convention de partenariat

0 0

L’Agence de Développement de Sèmè City (Sèmè City) et Sorbonne Université ont signé une convention de partenariat qui porte sur l’innovation à travers la recherche, la formation et l’entrepreneuriat. La cérémonie officielle de signature de convention s’est déroulée jeudi 16 juillet 2021, dans les locaux de l’agence Sèmè City à Cotonou.

La  signature  de convention entre l’Agence de Développement de Sèmè City (Sèmè City) et Sorbonne Université, fait suite à la série de discussions  tenues entre les deux parties et marquées par la rencontre à Paris au mois de juin, entre le Président de la République du Bénin, Patrice Talon et le Président de Sorbonne Université, Prof. Jean Chambaz.  Dans la volonté commune de coopérer en matière d’innovation, de recherche et de formation, Sèmè City, l’un des projets phares du gouvernement de la République du Bénin et Sorbonne Université, une université pluridisciplinaire de formation et de recherche intensive de rang mondial, mettent ainsi en œuvre, un partenariat sans précédent. Une collaboration stratégique à l’échelle nationale et régionale, notamment en matière de formation, de recherche et d’innovation de rupture, autour de thèmes communs répondant aux défis sociétaux et environnementaux du 21ème siècle et en cohérence avec les objectifs de développement durable des Nations Unies. Le partenariat s’articule autour des axes prioritaires que sont :

le développement de compétence dans le domaine des sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (« STIM »), de l’innovation et du transfert vers le monde socio-économique;  la mise en place d’activités de recherche collaboratives dans des domaines arrêtés conjointement dont notamment la modélisation, le calcul et l’analyse des données, les sciences des matériaux et de l’environnement, l’intelligence artificielle ; le soutien à la mise en place à Sèmè City d’un dispositif rigoureux et collaboratif qui intègre l’ensemble des enjeux liés à la valorisation des innovations, le transfert de technologie et la compétitivité, ainsi que le soutien à l’incubation et le développement d’offres de formations diplômantes en management de l’innovation, en entreprenariat et dans les domaines des STIM, notamment en mathématiques, physique, chimie, informatique, électronique, énergie électrique, automatique, mécanique, sciences de la terre et sciences de la vie, ainsi que le développement de formations directement professionnalisantes, auxquelles pourra s’ajouter un renforcement et une diversification des volets recherche et formation par la signature d’un avenant avec d’autres partenaires pertinents dont des universités nationales.

Le démarrage du partenariat sera marqué par la mise en œuvre de plusieurs projets dont notamment : le Master Scientifique Management de l’Innovation ; le Summer School for Research on Innovative Materials ; la Recherche et formation continue en intelligence artificielle ; ma Société d’investissement pour la valorisation des innovations et la Formation en entrepreneuriat.

Pour un partenariat fructueux

Cet ambitieux programme de coopération s’inscrit dans les dix partenariats stratégiques internationaux de Sorbonne Université pour contribuer ensemble à construire des réponses aux enjeux de la planète, a déclaré le Président de Sorbonne Université à la cérémonie de signature. «  Sorbonne Université et la France ont beaucoup à apprendre du dynamisme de la politique d’entrepreneuriat et d’innovation initiée au Bénin. Elle est fière et impatiente que ses étudiants et ses équipes s’y impliquent fortement. », a fait savoir Prof. Jean Chambaz. Pour la Directrice Générale de l’Agence de Développement de Sèmè City,  ce partenariat avec Sorbonne Université s’inscrit pleinement dans la dynamique amorcée par l’État pour renforcer les enseignements des STIM, stimuler les jeunes entreprises innovantes, soutenir les actions de recherche et développement sur des thématiques d’avenir comme l’intelligence artificielle et contribuer au boom industriel au Bénin. Claude Borna se veut donc rassurante : «  Nous mettons ainsi l’innovation au service du développement en facilitant un engagement fort et collaboratif des universités, des institutions et des entreprises nationales et internationales.», a t- elle rassuré.

 

Thomas AZANMASSO

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.