Journée mondiale de l’Océan : L’Irhob sensibilise les écoliers sur la pollution plastique

0 0

Il faut éviter que la planète bleue ne soit étouffée par les plastiques. L’Institut de Recherche Halieutique et Océanologique du Bénin (Irhob) mène le combat à travers l’éducation des plus jeunes. Dans le cadre de la Journée mondiale de l’Océan, les écoliers d’un complexe scolaire d’Akpakpa ont été sensibilisés. « Nous avons appris que les mers sont polluées. Nous avons posé des questions pour comprendre les conséquences que cela pourrait avoir. Désormais j’éviterai de jeter les déchets à terre. Je vais veiller à ce qu’autour de moi, les camarades fassent pareil », confie Marie Ange, écolière au Cm1. Tout comme celle-ci, l’ensemble des écoliers de ce complexe scolaire sont déterminés à lutter contre la pollution des océans par les plastiques. En effet, la journée mondiale des océans a été lancée à l’occasion du sommet de la Terre, tenu à Rio de Janeiro au Brésil, en 1992. Le but est de sensibiliser le grand public au rôle crucial que jouent les océans. L’humanité leur doit 50% de l’oxygène qu’elle respire. Aussi, les océans absorbent 90% de la chaleur produite par les gaz à effet de serre. Pour Zacharie Sohou, Directeur de l’Irhob, les océans sont l’avenir de l’humanité et il urge de les protéger. « Il faut sauvegarder l’océan pour la vie sur terre. Les sachets que vous jetez dans la nature au Nord participent à la pollution de l’océan parce que le fleuve Ouémé transporte ces déchets jusque dans le lac Nokoué qui, à son tour, les déverse dans la mer par le Chenal. Vous polluez ainsi tout sur votre passage y compris la chair du poisson que nous mangeons. Voilà pourquoi pour cette journée, nous avons prévu sensibiliser les élèves pour leur faire comprendre leurs responsabilités parce que l’avenir leur appartient », a-t-il souligné. Le thème de l’édition 2021 de la Journée mondiale de l’Océan est : “L’Océan : vie et moyens de subsistance.”

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.