Lancement du Projet TEBWA: Vers une meilleure réponse aux épidémies en Afrique de l’Ouest

0 1

Il se tient à Bohicon, au centre du Bénin, depuis le 13 septembre 2021, l’atelier de lancement du projet « Formation des épidémiologistes et des biostatisticiens pour une meilleure réponse aux épidémies en Afrique de l’Ouest – (Training Epidemiologists and Biostatisticians for Enhanced response to disease outbreak and epidemic in West Africa) TEBWA ». C’est le Vice-Recteur chargé de la Recherche de l’Université d’Abomey-Calavi, Professeur Félicien Avléssi qui a ouvert les travaux.

 

Le projet TEBWA vise, d’une part, à former 15 biostatisticiens et épidémiologistes, de niveau Master, en Afrique de l’Ouest. D’autre part, il entend renforcer la capacité d’action des épidémiologistes et biostatisticiens des structures nationales de gestion des épidémies en Afrique de l’Ouest. Aussi ambitionne-t-il de développer des modèles géo spatiaux des épidémies pour la région ouest-africaine, de renforcer la coopération régionale et internationale dans la recherche en bio statistique et épidémiologie. En effet, il est une évidence que ces dernières décennies, la récurrence des épidémies, dont l’Ebola, le Lassa et récemment la Covid-19, éprouve énormément les systèmes de santé en Afrique au sud du Sahara. Des données épidémiologiques fiables sont souvent non disponibles ou fortement limitées. Ce manque de données et de connaissance est encore aggravé par un manque de personnel qualifié en épidémiologie et en bio statistique pour surveiller, analyser et interpréter efficacement les données épidémiologiques pour éclairer les politiques en matière de santé publique. D’où cette formation au profit des épidémiologistes et biostatisticiens pour permettre à l’Afrique subsaharienne capables de travailler en collaboration avec les départements nationaux de la santé, et les agences nationales et internationales de santé publique de santé publique pour mener collectivement une surveillance de routine, mener des recherches en santé publique et réagir efficacement face aux épidémies. « Nous sommes confrontés à une capacité limitée des épidémiologistes de la région à comprendre et modéliser la dynamique des épidémies ainsi que l’effet des facteurs déterminant leur trajectoire afin de formuler des recommandations efficaces face à l’immensité des défis. Cette situation préoccupante risque de s’empirer avec une recrudescence des épidémies. Ainsi, TEBWA mise sur une collaboration Nord-Sud entre des établissements d’enseignement supérieur pour apporter une meilleure réponse aux épidémies en Afrique de l’Ouest par la formation », a déclaré le Coordonnateur de TEBWA et Directeur du LABEF/UAC, Professeur Romain Glèlè Kakaï. Les travaux de cet atelier devront permettre entre autres, de préparer la pré-sélection des candidats, de définir la stratégie de mise en œuvre de la mobilité des étudiants, ainsi que du mentorat, du tutorat et de supervision des mémoires des étudiants. « A travers ce projet, l’Université d’Abomey-Calavi démontre une fois encore qu’elle est au service de la communauté en s’associant avec les structures nationales et internationales dans le but de résoudre des problèmes concrets de la société. Je reste rassuré que le projet TEBWA permettra de former des biostatisticiens et épidémiologistes suffisamment outillés pour une meilleure réponse aux épidémies en Afrique de l’Ouest », se réjouit le Vice-Recteur chargé de la Recherche de l’Université d’Abomey-Calavi, Professeur Félicien Avléssi en procédant à l’ouverture de l’atelier qui prend fin ce 16 septembre. Il faut souligner que le projet TEBWA est coordonné par un consortium coordonné par le Laboratoire de Biomathématiques et d’Estimations Forestières (LABEF) de l’UAC et constitué du Laboratoire d’Epidémiologie des Maladies Chroniques et Neurologiques (LEMACEN/UAC), de l’Agence Nationale des Soins de Santé Primaires (ANSSP) du Ministère de la Santé (Bénin) et de l’Ecole d’hygiène et de Médecine Tropicale de Londres (Royaume Uni). La mise en œuvre se fait avec l’appui du Partenariat Europe Pays en développement pour les essais cliniques (EDCTP) de l’Union Européenne.

 

M.M

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.