Loi de finances rectificative de 2021: Un remaniement budgétaire de 21,7% de haut

0 0

  En session extraordinaire depuis quelques jours, les députés de la 8ème législature   ont adopté à l’unanimité, ce mardi 19 octobre 2021 au Palais des gouverneurs de Porto-Novo, la loi n°2021-10 portant loi de finances rectificative 2021. C’est un budget en hausse de 21,7% par rapport au budget initial.

 

   En effet, le projet de collectif budgétaire fait ressortir que les ressources et les charges pour la gestion 2021, constituées des recettes et des dépenses du budget de l’Etat ainsi que des ressources et des charges de trésorerie, s’établissent à 2.985,046 milliards de FCFA contre 2.452,192 milliards de FCFA initialement prévus. Elles sont donc en hausse de 532,854 milliards de FCFA représentant une progression de 21,7%.

Spécifiquement, les ressources du budget de l’Etat remanié se chiffrent à 1.420,128 milliards de FCFA contre 1.349,914 milliards. Cette hausse est essentiellement due à l’amélioration de la capacité de recouvrement des produits de recettes intérieures par les régies financières.

S’agissant des crédits ouverts au titre des opérations budgétaires, ils sont de 2.056,198 milliards de FCFA contre 1.780,229 milliards initialement prévus. Cet accroissement est porté par les dépenses d’investissement autant que par l’augmentation des crédits de transfert destinés au renforcement du volet social de l’action du Gouvernement.

La nécessité de remanier le budget de l’Etat gestion 2021 découle  des grandes mutations observées au cours de l’année.

À l’unanimité des députés présents et représentés, la loi n°2021-10 portant loi de finances rectificative 2021 a été adoptée.

Kola PAQUI

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.