Marchés publics en République du Bénin : L’Armp sensibilise plus de 200 acteurs sur la nouvelle loi

0 0

En vue de rendre plus fluide et plus transparent le système des commandes au Bénin, l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a tenu un atelier d’information et de sensibilisation des acteurs du système national des marchés publics sur la loi N°2020-26 du 29 Septembre 2020 portant code des marchés publics en République du Bénin et ses décrets d’application. C’était le jeudi 5 août 2021 à l’Infosec de Cotonou. Cet atelier de sensibilisation a été appuyé par le Projet d’Appui à la Gestion des Investissements Publics et à la Gouvernance (Pagipg). Le Coordonnateur dudit projet, Alphonse Akpamoli a adressé ses remerciements au gouvernement pour les nombreuses réformes en vue de rendre transparente et plus équitable le processus de la commande publique au Bénin et au président de l’Armp pour son dynamisme et son professionnalisme qui nous ont permis de mener à bien toutes les activités retenues dans le cadre du projet, en particulier la mise en œuvre du professionnalisme des acteurs de la commande publique avec la sensibilisation de plus de 200 acteurs de la commande publique, de la régulation du contrôle de l’autorité contractante. « Vous avez l’accord du gouvernement sur la responsabilité de faire l’auto-évaluation du processus des marchés publics dans notre pays. Cela placerait le Bénin à une bonne position dans le cadre de la transparence dans la gestion des affaires de l’Etat », a-t-il dit. Pour le Président de l’Armp, Séraphin Agbahoungbata, la loi N°2020-26 du 29 Septembre 2020 portant code des marchés publics en République du Bénin peut être considérée comme ‘’hautement sociale” au regard des nombreux avantages qu’elle contient.

Selon lui, cette loi est évolutive, et il urge que tous les acteurs de la commande publique et autres se l’approprient. « Au nombre des avantages, il y a l’allègement des pièces nécessaires pour postuler au marché public. Au lieu de garantie bancaire, on permet aux microentreprises de faire une déclaration sur l’honneur. Les pièces administratives qui étaient obligatoires à l’entrée le sont à la sortie. Même si vous n’avez pas toutes vos pièces à jour, vous pouvez postuler au marché public. On recherche la qualité de ce que vous proposez. Et quand vous êtes sélectionnés, c’est en ce moment qu’on demande à l’attributaire d’amener les pièces à jour », a expliqué Sylvie Oladé Donté, Directrice de la réglementation et des affaires juridiques de l’Armp.

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.