Métiers de l’Intelligence Artificielle Numérique : Les jeunes sensibilisés par Jean-Martin Jaspers

0 3

Une séance d’échanges a été organisée mardi dernier entre le Préfet Jean-Martin Jaspers, Délégué à l’Intelligence Artificielle au Ministère français de l’Intérieur et des étudiants et entrepreneurs béninois, intéressés par ce domaine. C’était en présence de la Ministre du Numérique et de la Digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou.

L’exploitation de la donnée est créatrice de valeur et d’emplois. Et les jeunes sont appelés à en tirer profit au cours de la séance sur le thème : « A la découverte des métiers de l’IA : identifier les parcours et se former ». Il est question de donner aux étudiants et entrepreneurs conviés à ces échanges, des éléments d’appréciation, afin que ces derniers puissent être en pole position au plan professionnel, une fois la stratégie nationale adoptée. Dans sa présentation, le Préfet Jean Martin JASPERS a passé en revue l’écosystème et les différentes applications de l’Intelligence Artificielle en France, avant de décrire plus d’une douzaine de métiers d’avenir dans ce domaine émergent. Les jeunes béninois peuvent se faire former, en vue d’occuper des postes de Data Analyst, Data Scientist, Data Steward, Formateur IA… Il y a également de multiples opportunités liées au développement d’agents conversationnels (chatbots), a-t-il expliqué. Outre le Master et le diplôme d’ingénieur, de simples formations certifiantes et même des modules courts, disponibles sur des plateformes de formation en ligne peuvent permettre d’accéder à des emplois dans le domaine de l’IA, a ajouté le Délégué ministériel à l’Intelligence Artificielle. Les étudiants, entrepreneurs et professionnels présents n’ont pas caché leur satisfaction d’avoir été associés à cet événement qui leur permet d’opérer de meilleurs choix professionnels. Le Président de l’Agence Francophone pour l’Intelligence Artificielle (AFRIA), Eric ADJA, qui accompagnait la délégation française, a également salué l’initiative. Selon la Ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou, le Bénin ambitionne de se positionner comme un acteur majeur en Afrique dans le domaine des applications liées au big data et à l’IA. Une étude est déjà en cours, sous le leadership du Président Patrice Talon, en vue de doter le pays d’une stratégie nationale en matière de méga données et d’Intelligence Artificielle.
Richard AKOTCHAYE

Fraternité

Leave A Reply

Your email address will not be published.