Négociations gouvernement-centrales syndicales: La rentrée scolaire au cœur des échanges

0 0

Les responsables des confédérations syndicales ont été conviés vendredi, 10 septembre 2021 aux travaux de la première session ordinaire de la Commission nationale de concertation, de consultation et de négociations collectives. Cette rencontre qui s’est déroulée à l’Infosec de Cotonou a été conduite par le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané. Ceci, en présence de la ministre du travail et de la fonction publique,  Adidjatou Mathys et de plusieurs autres ministres du gouvernement. Notons que le secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb), Kassa Mampo n’a pu prendre part aux échanges, n’étant pas vacciné contre la Covid-19. Les secrétaires généraux de la Csa-Benin et de la Cosi-Benin ainsi que des membres des organisations patronales  y étaient. Après une minute de silence en mémoire du regretté Secrétaire général Dieudonné Lokossou, le ministre Abdoulaye Bio Tchané a félicité les centrales syndicales les représentatives désignées au terme des dernières professionnelles nationales. ” Cette nouvelle configuration, à notre avis, permettra de dynamiser les travaux de la commission de concertation, de consultation et de négociations collectives, qui est devenue un cadre tripartite de dialogue social” a indiqué l’autorité ministérielle. Trois points sont inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit des diligences effectives dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire et universitaire 2021-2022 ; l’examen des doléances des travailleurs reçues à l’occasion de la fête du travail le 1er mai 2021 ; des questions diverses. Au regard de l’imminence de la reprise des activités académiques, les échanges se sont articulés autour des dispositions pratiques prises par le gouvernement pour une réouverture des écoles dans ce contexte particulier marqué par la pandémie du Covid-19.  ” Je voudrais compter sur l’engagement des responsables syndicaux et des organisations d’employeurs à travers les actions de sensibilisation et de formation en faveur des travailleurs afin qu’ils se convainquent de se faire vacciner contre la Covid-19 et observent les mesures barrières pour limiter la propagation du virus ” a déclaré le ministre Abdoulaye Bio Tchané. Quant à la ministre du travail et de la fonction publique, elle a rassuré les responsables syndicaux  quant aux projets d’arrêtés qui doivent mettre en place les comités techniques. Au cours des prochaines rencontres, les autres points inscrits à l’ordre du jour seront débattus.

 

A.B

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.