ONU: Les Afro-descendants disposent désormais d’un forum permanent

0 1

(Agence Ecofin) – Depuis le meurtre de Georges Floyd aux États-Unis, la condition des personnes afro-descendantes est davantage mise en lumière. À l’ONU, les choses avancent également.

 

Les Afro-descendants disposent désormais d’un forum permanent aux Nations Unies. L’annonce a été faite ce mardi 3 août 2021 par l’instance onusienne. L’Assemblée générale des Nations Unies a décidé à l’unanimité de ses 193 membres de créer un organe consultatif de 10 membres pour les personnes afro-descendantes. Cette plateforme collaborera avec le Conseil des droits de l’homme basé à Genève en vue d’améliorer la vie de ces personnes.

« Au terme d’années de délibérations, l’Assemblée générale des Nations Unies a créé lundi une nouvelle plateforme destinée à améliorer la vie des personnes d’ascendance africaine, qui souffrent depuis des siècles des méfaits du racisme, de la discrimination raciale et de l’héritage de l’esclavage dans le monde entier » indique le communiqué des Nations Unies.

L’objectif est d’aboutir à « une déclaration des Nations Unies sur la promotion et le plein respect des droits des personnes d’ascendance africaine » qui constitue un premier pas vers un engagement juridique international. Le lancement de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024) a marqué le début des discussions sur les conditions de cette plateforme.

Cette instance permanente est née peu après la création par le Conseil des droits de l’homme d’un groupe d’experts chargé d’enquêter sur le racisme systémique dans les activités de police à l’encontre des personnes d’origine africaine et dans la foulée d’un rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH). Dans ce rapport qui faisait suite au meurtre de George Floyd par la police américaine en 2020, la Haut-Commissaire Michelle Bachelet soulignait « les inégalités croissantes et la marginalisation socio-économique et politique brutale auxquelles sont confrontés les Africains et les personnes d’ascendance africaine dans de nombreux pays ».

Ce forum aura la charge de lutter contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée à travers des conseils d’experts et des recommandations au Conseil des droits de l’homme, aux principales commissions de l’Assemblée et aux diverses entités des Nations unies travaillant sur les questions liées à la discrimination raciale.

« Il cherchera notamment à faire progresser la pleine inclusion politique, économique et sociale des personnes d’ascendance africaine dans les sociétés dans lesquelles elles vivent – en tant que citoyens égaux, sans discrimination, et jouissant des mêmes droits de l’homme – et contribuera à l’élaboration d’une déclaration des Nations Unies sur les droits des personnes d’ascendance africaine » explique la note d’information des Nations Unies.

La première session du Forum permanent des personnes d’ascendance africaine aura lieu en 2022. Cinq des 10 membres seront désignés par les gouvernements puis élus par l’Assemblée générale. Les cinq autres seront nommés par le Conseil des droits de l’homme. Ils siégeront en alternance entre Genève et New York.

 

Agence écofin

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.