Parakou/Occupation illégale des espaces publics: Le préfet Djibril Mama Cissé annonce la répression

0 0

Djibril Mama Cissé à la tête d’une forte délégation était sur plusieurs artères de la ville de Parakou pour sensibiliser les populations sur l’occupation illégale des espaces publics et l’incivisme qui gagne du terrain dans la ville. Il a, par la même occasion, annoncé le démarrage imminent de la phase répressive afin de sauvegarder les infrastructures qui ont été réalisées à grands frais par le gouvernement.

 

Constater de visu l’état d’insalubrité et d’incivisme dans lequel végète la commune de Parakou. Sensibiliser pour une dernière fois les populations à libérer les espaces publics illégalement occupés et surtout annoncer la phase répressive qui va démarrer dans les toutes prochaines heures. Tels sont l’objectifs visés par la descente du préfet du Borgou Djibril Mama en compagnie du maire Inoussa Chabi Zimé, du directeur départemental Borgou de la police républicaine et des directeurs départementaux des services déconcentrés de l’Etat dans le département du Borgou.

Occupation des artères par les mendiants et de petits commerces ; occupation des espaces publics, non-respect des feux tricolores ; circulation à contre sens ; connexion des caniveaux avec les eaux usées des ménages ; transformation de certains carrefours en dépotoir ; insalubrité galopante, etc. Tel est le constat de terrain fait par le préfet Djibril Mama Cissé et sa suite au niveau du carrefour de la paix, carrefour Bio Guéra, rue asphaltée Zongo et Dokparou, le marché de Guêma et le marché Dépôt qui sont les différents endroits parcourus. A chaque étape, le préfet a sensibilisé les populations sur l’occupation illégale des espaces publics et les a exhortées à libérer les espaces sans attendre le déguerpissement. Lambert Agblo, le directeur départemental Borgou de la police républicaine (Ddpr) a marqué la disponibilité des services de la police républicaine pour accompagner la mairie de Parakou et la préfecture du Borgou dans la phase de répression de l’occupation illégale des espaces publics. C’est donc partir pour des opérations musclées sur plusieurs aspects liés à l’incivisme dans la commune de Parakou. Il s’agit du non-respect des mesures barrières anti-covid ; stationnement anarchique ; chargement hors parc, etc.

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.