Passation de charges au Rotary Club de Cotonou: Le Nautile Carmen Damiano s’en va, Michaëla Yêkpè Medenou s’installe

0 3

La roue tourne à nouveau au Rotary Club de Cotonou Le Nautile. Ainsi, Carmen Damiano, Présidente du Club pour le mandat 2020-2021 cède sa place à Michaëla Medenou Yêkpè et ce, pour les douze mois à venir. La cérémonie de passation de charges qui a réuni Gouverneur de district, Assistant de Gouverneur, Clubs partenaires, familles mais également amis, s’est déroulée vendredi 2 juillet 2021 à Cotonou.

 

À l’instar de tous les Clubs Rotary du Bénin et d’ailleurs, Rotary Club de Cotonou Le Nautile renouvelle son équipe dirigeante. Après une année passée à la tête de ce Club service, Carmen Damiano s’éclipse. Ceci, au profit de Michaëla Medenou Yêkpè. Élue donc pour une année conformément aux exigences de Rotary International, cette dernière a déjà vu son mandat débuter, ce 1er juillet. Au cours de la cérémonie officielle de passation de charges organisée à cet effet, la Présidente sortante, tout en remerciant certains membres du Club  pour l’avoir, selon elle, assisté de près tout au long de son mandat, leur a également  demandé de faire de même, avec celle qui la succède. Elle a par la suite promis de l’accompagner, tout au long de son mandat. Après la prestation, l’acceptation de serment et la transmission des attributs du Club à la nouvelle dirigeante, Michaëla Yêkpè Medenou s’est quant à elle adressée à l’assistance. Après avoir, à son tour, remercié les invités de marque, les personnalités et responsables au haut niveau de Rotary dont le Gouverneur du district 9102, elle a promis continuer dans la même dynamique que ses prédécesseurs. En se référant dans cette perspective aux points saillants qui vont caractériser sa mandature, Michaëla Yêkpè Medenou  annonce entre autres, l’autonomisation des jeunes filles vulnérables en leur donnant accès à la vie active, le suivi de la scolarisation des enfants atteints d’albinisme, des stigmatisés de nos communautés, la réhabilitation/construction des modules de salles de classe pour les élèves du Ceg Adjara Adovié, l’assainissement et la fourniture de l’eau potable aux enfants à l’école à travers le projet Paille de Vie et de concert avec leurs partenaires dans l’action, l’assainissement de leur cadre de vie en dotant la communauté de poubelles et autres, la réalisation de la journée du service rotarien avec leurs partenaires dans l’action ou encore la concrétisation de leur premier Global Grant à travers le projet Sowé. « Mes chers amis, Le Nautile est fort de ses membres, et du haut de ses 10 ans, notre club a su, à travers l’abnégation des membres au service de nos communautés, faire rayonner le club tant au plan National que de celui du District, mais aussi et surtout a su se doter d’une capacité extraordinaire à surmonter les défis qui se sont toujours présentés à lui. Cependant, au niveau de la cohésion sociale et la mobilisation collective, le chantier reste ouvert quand bien même ceci reste inhérent à tout groupement ou association de femmes et d’hommes, qui grandit dans le temps. L’urgence est donc à la remobilisation, à la remotivation et à la reconstitution du tissu social du club, en redonnant confiance à nos membres et en les remettant au cœur du club. Certes la tâche parait immense mais ce n’est pas une œuvre impossible si les actions à entreprendre s’appuient sur une vision claire et partagée. Aussi, ferai-je de mon mandat celui des 3 C: C: comme consolidation des acquis C: comme continuité des bonnes pratiques C: comme camaraderies », a-t-elle évoqué. Aristide Lantokpodé, Assistant du Gouverneur présent à la cérémonie, a jugé utile de se prononcer sur le passage de Carmen Damiano. À l’entendre, la Présidente sortante a fait des œuvres exceptionnelles à la tête de Rotary Club de Cotonou Le Nautile. Il a ainsi conseillé Michaëla Yêkpè Medenou de les perpétuer. Pour finir, Rufine Lima Quenum, Gouverneur du district 9102 s’est dite heureuse d’entendre la nouvelle Présidente du Club, avoir beaucoup d’objectifs. « Au Rotary, nous servons pour changer des vies. Et pour servir et changer des vies, nous devons faire des actions. Je suis contente d’entendre que la Présidente entrante va agrandir l’effectif du Club. C’est bon d’agrandir mais le défi est de savoir aussi le gérer. J’ai confiance en elle et je lui souhaite beaucoup de succès », a-t-elle conclu.

 

J.G

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.