Pour la défense de leurs intérêts: Les agents contractuels de l’ABP créent le SynAC-ABP

0 2

Les Agents contractuels de l’Agence Bénin Presse, réunis en assemblée générale constitutive, le samedi 12 juin 2021 à la direction générale de ladite agence, à Cotonou, ont installé leur syndicat dénommé Syndicat des Agents Contractuels de l’Agence Bénin Presse (SynAC-ABP) et élu Gilbert James Naboa Tchéhou, à l’issue des travaux, comme secrétaire général du syndicat. La rencontre placée sous le thème « Les outils modernes de la lutte syndicale », a connu, entre autres, la présence du directeur général de l’ABP, Joseph Vodounon Djodo, du secrétaire général du syndicat des travailleurs de l’audiovisuel publique (SYNTRAP) du Bénin, Armel Dossou-Kago et du représentant du secrétaire général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin), Alexandre Adjinan.

 

Le bureau de cinq membres élu pour un mandat de trois ans renouvelable, est composé de Rémi Joseph Gandoto au poste de secrétaire général adjoint, Cathérine Agbanou, trésorière générale, Rodéric Dèdègnonhou, secrétaire à l’organisation et Anafi Bio Nikki, secrétaire à l’information et à la communication.

« Je mesure la grandeur de la tâche qui nous a été confiée, parce que de toute évidence les agents contractuels de l’ABP font face à d’énorme difficulté. En plus des conditions humiliantes de travail, ces agents, qui sont la cheville ouvrière de l’agence, doivent se démerder au quotidien pour avoir une certaine dignité de vie », a indiqué Naboa Tchéhou.  Après avoir prêté serment, le secrétaire général du SynAC-ABP, a exhorté ses collègues et camarades au travail bien fait et a rassuré l’administration de l’ABP, de l’esprit de maturité de ce syndicat, qui opte pour une synergie d’action.

 Avant l’élection des membres du bureau et des présidents des différentes commissions, les congressistes ont suivi une communication du représentant du secrétaire général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin), Alexandre Adjinan, sur « Les outils modernes de la lutte syndicale ». Ils ont aussi étudié et validé, sous réserve de la prise en compte des amendements, les statuts et règlement intérieur du SynAC-ABP.

Présent à l’ouverture des travaux de cette assemblée générale, le secrétaire général du syndicat des travailleurs de l’audiovisuel publique (SYNTRAP) du Bénin, Armel Dossou-Kago a invité le SynAC-ABP, à collaborer sans se compromettre, à être insistant et incisif, sans bruit et sans brutalité. « Désormais, nous devons réfléchir, faire preuve d’intelligence, discuter et négocier avec stratégies et méthodes », a-t-il précisé.

Pour le directeur général de l’ABP, Joseph Vodounon Djodo, la décision des agents contractuels de l’agence dont il a la charge, de se mettre en syndicat, est une façon légitime pour eux d’assumer leur statut. « On ne peut s’unir que sur la base des intérêts et de ce qui vous assemble », a précisé le directeur général de l’Agence Bénin Presse. Il a par ailleurs invité le SynAC-ABP et le SynPer-ABP, à défaut de se mettre ensemble, à disposer d’un cadre de concertation, pour une synergie d’action en vue de l’atteinte des objectifs de la nouvelle agence dont rêve chacun.

 

M.M

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.