Protection d’œufs de tortues et tortillons sur les côtes béninoises: Rotary Club de Cotonou Étoile dote les éco gardes de Donaten d’un cabanon

0 0

Le Rotary Club de Cotonou Étoile a procédé samedi 9 octobre 2021 à la plage de Donaten à Cotonou, à la remise officielle de l’aire réaménagée de collecte et d’incubation des œufs de tortues. Entrant dans le cadre des nombreuses missions que s’est assigné le Rotary International à travers ses Clubs services, cette action menée par Jocelyne HOUETO et ses membres a également pour objectif de donner un coup de pouce aux actions de l’Ong Nature tropicale mais aussi de participer à la protection des œufs et des tortillons, histoire d’offrir une meilleure visibilité et sécurité à l’éco garde sur cette côte.

 

Le Rotary Club de Cotonou Étoile en croisade contre la chasse aux tortues marines et leurs dérivés. À cet effet, il a mis à la disposition de l’Ong Nature tropicale et également des volontaires sur le long des côtes de la plage de Donaten, un cabanon flambant neuf. Ceci, afin de protéger et de conserver les œufs pondus par ces tortues jusqu’au relâchement en mer, des tortillons qui en seront issus. Au cours donc de la cérémonie officielle de remise de ce cabanon, la Présidente du Club accompagnée de ses membres a mieux indiqué dans son allocution, les tenants et aboutissants de cette action. Ainsi, à entendre Jocelyne HOUETO, l’un des sept axes d’intervention du Rotary est l’Environnement et le développement durable. Ce septième axe stratégique démontre ainsi, selon elle, que le Rotary n’est pas seulement une simple association humanitaire mais rassemble des femmes et des hommes engagés concrètement et durablement dans leur vie quotidienne dans leur communauté. Par la suite, elle a indiqué que c’est en exécution du plan d’actions du Club et conformément aux objectifs fixés par le Président du Rotary international Shekhar MEHTA sur l’axe stratégique qu’est l’Environnement, qu’ils se sont mis en partenariat avec l’Ong Nature Tropicale pour cette activité. « L’intervention à laquelle nous assistons cet après-midi a constitué au réaménagement de l’aire de collecte et d’incubation des œufs de tortues. Cela permet de donner une meilleure visibilité aux actions de l’Ong mais également à la protection des œufs et des tortillons et offre une meilleure sécurité à l’éco garde », a donc relevé Jocelyne HOUETO, tout en remerciant ceux qui se sont impliqués dans la mise en œuvre de l’action. À sa suite, le Directeur général de l’Ong Nature tropicale, Joséa DOSSOU BODJRENOU a dans sa prise de parole remercié le Rotary Club de Cotonou Étoile et spécialement sa Présidente, pour leur engagement au profit du volontariat, des couches vulnérables et de l’environnement. Dans ses dires, il fait savoir que c’est depuis 26 ans qu’il s’est donné le rôle de protéger les espèces marines migratrices et de sensibiliser les Hommes, sur leur importance. À cet effet, il a fait noter que les tortues marines doivent être protégées. Cela, en ce sens que ce sont ces espèces qui consomment les méduses de mer, prédateurs des poissons. « Si les tortues font ça, ça signifie clairement qu’elles protègent indirectement les poissons et permettent ainsi leur multiplication en mer. Qui sont ceux qui consomment les poissons ? Les Hommes. Autrement, ces tortues protègent les poissons et permettent leur multiplication, au profit de nous les humains. C’est un exemple parmi tant d’autres et pour lequel, nous devons les protéger. C’est donc une grande joie pour notre Ong de savoir que le Rotary Club de Cotonou Étoile prend l’engagement à nos côtés, de participer à ce combat que nous menons depuis plus de deux décennies. Pour cela, il est très important de les remercier pour la mise à disposition de volontaires qui collectent et entretiennent les œufs de ces espèces, de ce cabanon », a ajouté Joséa DOSSOU BODJRENOU. Quant à Auxibe AHOUDJI, Chef quartier de Donaten, également venu soutenir l’initiative, c’est une bonne nouvelle de savoir que désormais, les volontaires déployés le long de ces côtes sont soutenus par des Organisations comme le Rotary International, à travers son Club de Cotonou Étoile. Il a donc profité de l’occasion pour remercier le donateur, pour toutes ses œuvres à l’endroit des communautés. Pour finir, le Président de l’Ong Nature tropicale a fait visiter à l’assistance, la kyrielle de tortillons entretenus par le volontaire Isaac et aussi les types de tortues venant pondre des œufs sur les côtes béninoises, mais victimes de braconnage. Lesquelles d’ailleurs sont : la tortue luth, la tortue olivâtre, la tortue imbriquée et la tortue verte. Tout ceci, avant de relâcher symboliquement dans la mer avec les membres de ce Club, quelques tortillons.

 

M.M

Société – Matin Libre

Leave A Reply

Your email address will not be published.